Moto Collection
Facebook FMD Instagram FMD
Accueil - FMD - Fiches - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact FFVE
 Aermacchi Harley Davidson - 350 Grand Prix
 Retour liste des marques


Aermacchi Harley Davidson Grand Prix motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
1801

Cylindrée : 350
Modèle : Grand Prix
Production : 1973 - 1977
Catégorie : (R) Racing
   
Harley-Davidson 
350 Grand Prix / Michel Rougerie - 1974 
Quand la France et l'Italie menaient la danse

Révélé en 1969, à dix-neuf ans, par sa victoire au Bol d'Or sur une 750 Honda, Michel Rougerie va devenir, avec Patrick Pons, l'idole des motards français des années soixante-dix. Après deux titres de champion de France, Rougerie se lance dans les Grands Prix, en 1972, avec les nouvelles Aermacchi-Harley-Davidson qui viennent d'apparaître. Il manque de très peu le titre, en 1975, en finissant second derrière son coéquiper Walter Villa. Son style de pilotage était unique, le buste en permanence rivé au réservoir et le nez dans la bulle. Rougerie quittera Harley en 1977 et trouvera la mort le 31 mai 1981 au GP de Yougoslavie. 

Les Italiennes qui ont battu Yamaha
La première 250 twin deux temps Aermacchi refroidie par air apparaît en 1971. L'année suivante voit l'arrivée d'une 350 et les motos adoptent, en 1973, le refroidissement par eau et le nom d'Harley-Davidson qui a racheté la firme de Varese. Ces 250 et 350, puis 500 cm3, ne diffèrent guère extérieurement et vont connaître une extraordinaire carrière. La 250 sera championne du monde en 1974, 75 et 76, après trois ans de domination Yamaha, tandis que la 350 n'obtiendra le titre, toujours avec Walter Villa, qu'en 1976. 

Une continuelle évolution 
Il s'agit de bicylindres deux temps refroidis par eau dont les cylindres sont séparés, contrairement à ceux des Yamaha. La boîte de vitesses, boulonnée au moteur, est aisément démontable et de multiples essais vont émailler la carrière de ces motos tant pour le moteur que pour la partie cycle : 500 cm3 à quatre carburateurs et disque de frein arrière placé en sortie de boîte, roues magnésium Campagnolo avec moyeu frein à disque conique incorporé, etc. 

Bicylindre 2 temps refroidi par eau - 347 cm3 (64 x 54 mm) - 68 ch/10 500 tr/min - 2 carbus Mikuni Ø 36 mm - Allumage électronique Densi - Embrayage multidisque à sec - Boîte extractible 6 rapports - Cadre double berceau - Suspensions av. télescopique Ceriani, ar. bras oscillant en tôle et amortisseurs Girling - Réservoir 28 l - 111 kg (moteur seul 36 kg) 

Michel Rougerie ici photographié au Grand Prix d'Italie 1974, où il finit troisième après avoir mené la course devant Agostini .
Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.




FMD
© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - FMD - Fiches Moto Passion - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact

Mentions légales