Web Analytics

 Ardie - 250 B 251
 Retour liste des marques


Ardie B 251 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
2720

Cylindrée : 250
Modèle : B 251
Production : 1951 - 1952
Catégorie : (R) Route

Ardie
B 251 - 1951
L'Allemagne passe à l'offensive

Célèbre, dans les années trente, pour ses réalisations très britanniques à moteurs Jap et Rudge, Ardie se retourne après-guerre vers les mécaniques Bark ou Küchen avant de se consacrer à une gamme de deux temps de sa propre conception : 122 et 247 cm3 à partir de 1949, puis 175 et bicylindre 350 qui seront vendus en France jusqu'en 1957.

Retour en force
L'Allemagne, l'un des principaux constructeurs de motos avec l'Angleterre, l'Italie et la France, avait, en 1938, une production de 190 000 unités de 125 cm3 et plus dont 22 % pour l'export. Au prix d'un effort démesuré, la seule Allemagne de l'Ouest a presque rejoint ces chiffres en 1950. Elle produit plus de 100 000 unités de 100 à 125 cm3, 66 000 de 175 à
250 cm3 et 15 000 de 350 à 600 cm3 soit
185 000 motos. La plus grande partie de ses anciens marchés de l'Europe Centrale étant désormais fermés, l'Allemagne, après avoir assouvi ses besoins internes, porte son effort vers l'export dans les autres pays européens dont la France. Ses motos y sont très appréciées mais fortement desservies par des taxes protectionnistes, qui n'auront même pas l'effet escompté de permettre à l'industrie française de se relever. La 250 Ardie vaut ainsi en Allemagne 131 000 F et la BMW 500 R 51/3
220 000 F alors qu'elles sont respectivement vendues 220 et 370 000 F dans notre pays.

L'école allemande
Jusqu'aux 250, les usines allemandes, menées par DKW, se spécialisent dans le deux temps et leur production en résume toutes les techniques : pistons à déflecteurs et balayage Schnürle, balayage en U ou en croix (Ardie), distributeurs rotatifs, etc. Les boîtes de vitesses sont dans le bloc moteur et les cadres en embouti, généralisés avant-guerre, ont laissé place aux tubes.

Monocylindre 2 t - 246 cm3 (66 x 72 mm) 10,5 ch/5 000 tr/min - Allumage batterie/bobine - Graissage par mélange - Carbu Bing Ø 26 mm - Boîte 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau boulonné - Suspensions av. télescopique, ar. coulissante - Freins à tambour Ø 150 mm - Pneus 3,25 x 19" - 127 kg - 100 km/h.

L'Ardie 250, caractéristique par son bloc moteur ailetté, inaugurait, en 1951, une suspension arrière coulissante et prenait le nom de B251.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.