Web Analytics

 Ardie - 500 Racing & Sport
 Retour liste des marques


Ardie Racing & Sport motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
8705

Cylindrée : 500
Modèle : Racing & Sport
Production : 1928 - 1932
Catégorie : (R) Route

Ardie
500 Sport Spezial - 1928
Le JAP des succès


Fondé par Arno Dietrich, Ardie commença sa production de motos, en 1919, à Nuremberg par une petite 288 cm3 deux temps portée par la suite à 304 puis à 349 cm3 sur la dernière version de 1925. La couleur rouge vif de cette première Ardie lui valut le surnom de Minimax, du nom d'un célèbre extincteur.

Les JAP de la belle époque
A partir de 1925, Ardie se tourne vers le fameux motoriste anglais, JAP, dont il utilise différents moteurs : des 350 et 500 monocylindres à soupapes latérales sur les modèles Ardie les plus répandus, mais aussi des 674, 746, 981 et 995 cm3 bicylindres en V à soupapes latérales ou culbutées. Commercialisé sous l'appellation de Sport Spezial, le monocylindre 490 cm3 à soupapes culbutées, était prévu pour une utilisation mixte sur route ou sur circuit. Le cylindre et la culasse en fonte pourvus de fines ailettes sont fixés par quatre longs goujons au carter-moteur qui ressemble fort à celui réservé à la compétition. L'aspect course est encore souligné par le carburateur à simple câble et la taille du réservoir d'huile flanqué d'une pompe "coup-de-poing" et d'un réglage du goutte-à-goutte avec son viseur bien peu visible logé devant la roue arrière.

Les succès des années vingt
Ardie remporta maints succès avec les moteurs JAP, en particulier avec cette 500. L'équipe officielle de la firme de Nuremberg comprenait les trois frères Georg, Hans et Konrad Thumshirn. Georg remporta le Tourist Trophy autrichien, à Vienne, en 1926 et 1927, et le TT de Hongrie de 1927 couru près de Budapest. Ces succès stimulèrent les ventes et permirent à Ardie de s'investir, en 1930, dans la création d'un nouveau cadre en profilés d'aluminium qui fut utilisé avec les moteurs JAP jusqu'à 1933.

Monocylindre JAP 4 temps refroidi par air - 491 cm3 (85,7 x 85 mm) - 18,8 ch/4 400 tr/min (à l'alcool : env. 25 ch et 145 km/h) - Graissage par huile perdue - Allumage magnéto - Boîte séparée à 3 rapports commandés par levier au réservoir - Cadre simple berceau ouvert - Suspension av. à parallélogramme et à ressort central - Freins à tambour - Pneus 19" - 145 kg - 125 km/h.

Les moteurs anglais JAP brillèrent particulièrement sur les Ardie 500 en Allemagne. On le voit ici aux mains d'Ashley au Grand Prix d'Europe à Genève en 1928 où il a aussi finit 1er en 250 sur une OK Supreme. En vignette le moteur de la version Sport-Spezial.



Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.