Web Analytics

 Ardie - 250 Silberfuchs Course
 Retour liste des marques


Ardie Silberfuchs Course  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : H. Krackowizer
9204

Cylindrée : 250
Modèle : Silberfuchs Course
Production : 1931 -
Catégorie : (R) Racing

Ardie
250 Silberfuchs - 1931
Moteur anglais et cadre en aluminium


Les premières motos Ardie furent, en 1919, une 288 cm3 deux temps bientôt suivie des 304 et 349 cm3. Bien que le fondateur de la firme de Nuremberg, Arno Dietrich, se soit tué, en 1922, dans un accident de la route, l'usine continua de grandir et changea complètement sa production, à partir de 1925, en passant aux quatre temps avec des moteurs anglais JAP et une très large gamme de la 350 cm3 monocylindre aux bicylindres en V de 674, 745 et 981 cm3 à soupapes latérales ou culbutées.

Un nouvel argument de vente
Le succès commercial suivit et, en 1931, Ardie modifiait de nouveau toute sa gamme en fondant sa publicité sur un tout nouvel argument de vente : le cadre en duralumin qu'il vient de développer avec l'ingénieur Abram Neiman, connu plus tard pour ses antivols. Ces cadres étaient constitués de profilés très rigides en alliage d'aluminium, fabriqués (depuis 1907 déjà !) par la Dürener Metallwerke. Le duralumin étant un alliage fort délicat à souder, les différents éléments du cadre étaient bou-
lonnés. Pour mettre en valeur sa nouvelle construction, les modèles de la gamme adoptaient les noms évocateurs de Silberfuchs (Renard argenté) pour les 197 et 245 cm3 latérales ou culbutées, Silberpfeil (Flèche d'argent) pour la 500 culbutée et Silberblitz (Éclair d'argent) pour la 500 course.

Pour l'image seulement
La 250 Silberfuchs racing, présentée ici, était réservée aux pilotes officiels de l'usine et s'illustra dans maintes courses nationales
allemandes, de 1931 à 1933, aux mains de l'Autrichien Josef Schörg et de l'Allemand German Gert. Les plateaux allemands dans cette cylindrée étaient alors principalement composés de motos anglaises, mais en
500 cm3, Ardie était bien conscient de n'avoir aucune chance de succès, face aux BMW, DKW et NSU, et la 500 Silberblitz ne servit guère que de produit d'appel pour vendre sa réplique commerciale, la Silberpfeil.

Monocylindre JAP racing 4 t refroidi par air 245 cm3 (62,5 x 80 mm) - 15 ch/5 500 tr/min Soupapes culbutées - Carbu Ø 28,6 mm - Graissage à huile perdue - Allumage magnéto - Boîte séparée à 3 rapports commandés par levier au réservoir - Cadre double berceau en profilés de duralumin  - Fourche à parallélogramme - Freins à tambour - Pneus av. 3,25 x 19", ar. 3,50 x 19" - 120 kg - 130 km/h.

Cette magnifique 250 Silberfuchs racing semble être le seul exemplaire survivant
.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.