Web Analytics

 Benelli - 250 4T SS elastico
 Retour liste des marques


Benelli 4T SS elastico motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
5801

Cylindrée : 250
Modèle : 4T SS elastico
Production : 1941 -
Catégorie : (R) Racing

Benelli
250 tipo 4 T-SS elastico - 1941
L'élégance inimitable des racers italiens


Au début des années trente, Benelli est devenu l'un des cinq grands Italiens, aux côtés de Bianchi, Garelli, Gilera et Moto Guzzi. La si fameuse 175 à simple ACT a été portée à 250 cm3 en 1934, et a reçu une boîte à quatre rapports. Des six modèles que comportait la gamme dans cette cylindrée en 1941, la 4 T-SS est la plus affûtée. Cette compétition client est ici gréée pour les courses d'endurance du type Milan-Tarente avec un gros réservoir et un allégement maximum (voyez donc les flasques de freins et leurs pattes d'ancrages).

L'image d'une époque
Merveilleusement typique des productions Benelli, le moteur a ici délaissé les cylindre et culasse fonte et le double échappement des autres versions pour des cylindre et culasse en aluminium et un simple échappement. Un petit radiateur d'huile juste au-dessus du réservoir de lubrifiant sur l'avant du carter moteur. Sur le côté droit, le somptueux carter en alu poli dissimule l'entraînement par cascade de pignons de l'arbre à cames, de la dynamo d'éclairage sur l'avant et de la magnéto sur l'arrière.

Une vraie suspension arrière oscillante
Une autre grande spécialité des motos italiennes en général et de Benelli en particulier est la suspension arrière, proposée en option chez Benelli à partir de 1936. Contrairement aux apparences, elle n'est pas du type coulissant mais oscillant. Le robuste triangle arrière du cadre sert de guide et de support rigide à un très léger bras oscillant qui comprime deux ressorts sous tubes, associés à des compas et amortisseurs à friction. Cette superbe mécanique développait la coquette puissance de
20 ch au régime, fantastique pour l'époque, de 8 000 tr/min et elle frisait les 150 km/h.

Monocylindre 4 temps à simple échappement - 246 cm3 (67 x 70 mm) - 20 ch/8 000 tr/min - Simple ACT entraîné par cascade de pignons - Graissage par carter sec, réservoir d'huile à l'avant du moteur - Allumage magnéto - Boîte séparée Benelli à 4 rapports par sélecteur - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre double berceau interrompu - Suspensions av. à parallélogramme, ar. oscillante à 2 ressorts verticaux et amortisseurs à friction - Freins à tambour - Pneus 20" - 140 kg - 150 km/h.

La TSSe se doublait la même année d’une version 4TN à culasse fonte et double échappement.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.