Web Analytics

 Briggs Stratton - 170 Motorwheel
 Retour liste des marques


Briggs Stratton Motorwheel motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7414

Cylindrée : 170
Modèle : Motorwheel
Production : 1919 - 1920
Catégorie : Moteur axilliaire

Briggs & Stratton
170 Motor-Wheel - 1919
Quatre roues pour un side-car


Milwaukee dans le Wisconsin, au bord du lac Michigan, est mondialement connu des motocyclistes. C'est là que sont produites depuis presqu'un siècle les Harley-Davidson. Mais, à l'époque de la Première Guerre, la cité américaine comptait également la firme Briggs & Stratton, elle aussi toujours en activité.

La motorisation minimale
Revenons en Angleterre où, vers 1912, un Londonien conçoit une roue motrice, la Wall-Auto Wheel, un groupe auxiliaire se fixant à l'aplomb de la roue arrière d'une bicyclette qu'elle motorise, le tout formant donc un trois roues ! Il y avait, à cette époque des années 1915-20, d'autres solutions : des groupes-moteur se fixant sur la roue avant, sur la roue arrière ou dans le cadre d'un vélo. C'était la première époque du moteur auxiliaire que l'on retrouvera, d'une façon semblable, après la Seconde guerre mondiale.

De Londres à Milwaukee
La Wall-Auto Wheel se compose quant à elle d'une roue rayonnée surmontée du réservoir et flanquée d'un petit moteur quatre temps à soupape d'admission automatique. Par un système de tubes, elle s'articule librement à un vélo, permettant l'inclinaison dans les virages. En 1914, la Smith Co de Milwaukee acquiert les droits de fabrication sous licence de la WAW et y apporte quelques améliorations, dont une roue flasquée. Les droits passent ensuite, en 1919, chez Briggs & Stratton. Le moteur est un peu plus puissant car, outre un deux roues motorisé, la Motor-Wheel se retrouvait à l'arrière d'un rudimentaire cyclecar, le Flyer, dont la souplesse du bois du châssis devait compenser l'absence de suspensions ! En Europe, BSA, Minerva d'Anvers et Monet-Goyon fabriquaient aussi la Roue Motrice.

Monocylindre vertical 4 t refroidi par air - 170 cm3 (63,5 x 54 mm) - 2 ch/2 000 tr/min - Soupapes d'admission automatique, d'échappement latérale - Allumage magnéto - Lubrification par barbotage - Ni embrayage, ni boîte de vitesses - Démarrage à la poussette - Carburateur à manette unique actionnant aussi le décompresseur - 25 kg - 8 à 30 km/h.

En France, PEUPLE proposait un attelage composé d'une bicyclette renforcée, d'une Roue Motrice Briggs & Stratton et de son side-car en osier. Les jarrets du cycliste devaient être souvent sollicités !




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.