Web Analytics

 Clément Gladiator - 500 Berceuse
 Retour liste des marques


Clément Gladiator Berceuse motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
9212

Cylindrée : 500
Modèle : Berceuse
Production : 1928 - 1931
Catégorie : (R) Racing

Clément
500 Berceuse Sport - 1929
La dernière merveille d'Adolphe Clément


Adolphe Clément, l'un des plus brillants pionniers de la moto française, fameux pour sa quatre cylindres de course, en 1902, arrête sa production en 1914 et ne revient qu'en 1926 à la moto, toujours avec une grande originalité.

Une Berceuse en barre de fer
Ce n'est pas le moteur qui est révolutionnaire, mais la partie cycle de sa nouvelle "Autocyclette", baptisée "Berceuse" à cause de sa suspension intégrale. Le cadre est un treillis, composé non pas de tubes, mais de fines barres d'acier, droites à l'exception des deux berceaux avant, qui enserrent le moteur. Elles seront par la suite remplacées par des tubes classiques. Le triangle arrière oscillant s'appuie sur des ressorts enfermés dans des tubes sous la selle. Après la "présérie" de 1926 à cadre en profilé d'acier et une première version course pour Mistress Stewart, célèbre pilote féminine, la Berceuse, lourde et chère, mais confortable et rigide (ce fut rarement le cas des cadres de l’époque à suspension arrière), sera proposée en différentes versions, de 1928 à 1932, avec des moteurs JAP de 250, 350 et 500 cm3 à soupapes latérales, pour les Tourisme, ou culbutées, pour les Sport et Course. La boîte Sturmey-Archer est montée tête en bas et disposée en hauteur pour réduire les variations de tension de la chaîne amortie par un tendeur.

Il ne lui manqua que le soutien de l'usine
La Berceuse s'illustre en 1928, en remportant les 4e, 5e et 7e places en 250 au circuit des Routes pavées, puis connaît la gloire en course aux mains du célèbre ingénieur et pilote, Hector Andreino (4e en 250 au GP de l’UMF et 1er au GP du Comminges en 1929, 1er aux Bols d’Or 1930 et 1931 en 250 à 69,2 km/h de moyenne et 2e au Bol 1932), qui l'utilisa avec des moteurs JAP de 250 à 500 cm3 puis Guzzi 250 à simple ACT et, enfin, Terrot 500 RCP.

Monocylindre JAP type KO 4 t refroidi par air 489 cm3 (85,7 x 85 mm) - 17 ch/4 200 tr/min - Carbu Amal - Graissage à huile perdue et pompe mécanique - Allumage magnéto - Boîte séparée Sturmey-Archer à 3 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre double berceau triangulé à structure latérale en barres d’acier puis en tubes - Suspensions av. à parallélogramme, ar. triangle oscillant et ressorts en cantilever sous la selle - Freins à tambour - Pneus de 19" - Env. 165 kg et 120 km/h.

Confortable avant tout, la Berceuse offrait en option un tand-sad suspendu pour le passager.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.