Web Analytics

 Condor - 250 A
 Retour liste des marques


Condor A motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
7509

Cylindrée : 250
Modèle : A
Production : 1959 - 1967
Catégorie : (TT R) Arme

Condor
A 250 - 1959
Fausse copie et fausses jumelles


Après la production très confidentielle d'une 250 cm3 à moteur Maserati en 1957-58, ainsi qu’une 350 cm3 bicylindre deux temps à mécanique Jawa, Condor décide d’investir dans un moteur maison. Ainsi naissent l’A 250 et la C 250.

Une copie en miroir
On jurerait à première vue qu’il ne s’agit que d’une copie de la BMW 250 et l’inspiration est évidente mais Condor, qui n’avait pas l’intention de payer la moindre royaltie au constructeur allemand, s’en tira de façon astucieuse en faisant une copie en miroir. Tout est à l’envers par rapport à la BMW, notamment l’arbre de transmission, à droite sur l’Allemande, à gauche sur l'Helvète et le sélecteur, à gauche pour BMW, à droite pour Condor. Produite exclusivement pour l’armée suisse à quelques trois mille exemplaires, cette 250 fut remplacée par une 350 Condor à moteur Ducati de 1972 à 78. L’A et la C 250 seront ainsi, de 1959 à 67, les dernières motos entièrement dues à la marque de Courfaivre au passé si glorieux.

A 250 culbutée ou C 250 à ACT
Il est normal qu'une marque étudie plusieurs solutions techniques avant sa réalisation finale mais, curieusement, Condor construisit de concert deux versions différentes. L'exemple est unique. L'A 250 présentée avait ainsi une distribution à la BMW par tiges et culbuteurs (mais du côté opposé !) tandis que la C 250 offrait un ACT entraîné par chaîne. Les autres différences entre l'A et la C sont minimes : 15 ch pour l'A contre 13 au même régime pour la C et, par contre, un même couple de 1,85 mkg à 5 500 tr/mn. Les 5 km/h de plus pour la C sont dus à une démultiplication légèrement différente et à un équipement plus fourni pour la A qui avoue 165 kg à sec contre 140 pour la C.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 248 cm3 (68 x 68 mm) - 15 ch/5 500 tr/min - Soupapes culbutées - Compression 8,4 à 1 - Carburateur Amal Ø 25,4 mm - Allumage batterie/bobine - Embrayage monodisque à sec - Boîte 4 rapports, sélecteur à droite - Transmission par arbre dans le bras oscillant - Cadre double berceau - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante à 2 combinés - Freins à tambour - Pneus 3,25 x 18" - 165 kg - 110 km/h.

La Condor A 250 (à soupapes commandées par tiges et culbuteurs) avait ses éléments de transmission et de distribution inversés par rapport à la BMW R 25.





Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.