Web Analytics

 Condor - 250 A 25
 Retour liste des marques


Condor A 25 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
8201

Cylindrée : 250
Modèle : A 25
Production : 1929 -
Catégorie : (R) Racing

Condor
250/350 cm3 MAG simple ACT - 1929
Fraternité suisse

L'âge d'or des courses en Suisse remonte à la fin des années vingt, quand le célèbre pilote et ingénieur anglais Dougal Marchant fut engagé par la firme genevoise Motosacoche pour mettre au point un moteur de course à ACT. Marchant arriva à Genève, en 1927, avec un moteur déjà prêt, baptisé type M (pour Marchant), avec la magnéto à l'avant du cylindre. Mais au milieu de l'année 1928, il avait construit un nouveau bloc avec la magnéto derrière le cylindre et entraînée par pignons.

Un moteur très demandé
C'est avec ce modèle que le pilote anglais Wal Handley remporta le Grand Prix de Suisse 1928 à Genève en 350 et 500 cm3, devenant ainsi double champion d'Europe. Ce fut le succès le plus important de Motosacoche, et les très nombreuses marques européennes qui utilisaient alors les moteurs MAG (abréviation pour Motosacoche A.G.-Genève) réclamèrent le moteur mis au point par Marchant. Condor, la firme la plus proche de Motosacoche et l'une des plus anciennes marques suisse implantée à Courfaivre dans le Jura, en aura la primeur.

Un accord sportif
Avant même la Grande Guerre, Condor montait déjà des moteurs MAG dans des parties cycle de sa conception et, pendant l'entre-deux-guerres, elle n'utilisa que ces moteurs, même en course. Pour d'évidentes raisons, les deux firmes se mirent d'accord pour courir dans des catégories différentes. Condor se réservait les 250 et, parfois, 350 cm3, tandis que Motosacoche s'engageait en 500 et au-delà. A partir de 1929, Motosacoche fournit non seulement Condor mais aussi les marques allemandes Standard et Triumph (à Nuremberg) avec des moteurs simple ACT ex-usine.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 247 ou 346 cm3 (72 x 85 mm) - Distribution à simple ACT entraîné par arbre et couples coniques - Lubrification par carter sec - Allumage magnéto - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Boîte 4 vitesses par sélecteur au pied - Cadre double berceau boulonné- Suspension av. à parallélogramme type Webb - Freins à tambour - 150 km/h.

Bien que Condor soit officiellement cantonné aux 250 et 350 cm3 pour l'usage de ce moteur, il semble qu'il ait aussi été utilisé en 500 cm3 à partir de 1929.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.