Web Analytics

 DFR - 350 C - Voisin
 Retour liste des marques


DFR C - Voisin motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D.R. / moto-collection.org
9998

Cylindrée : 350
Modèle : C - Voisin
Production : 1927 - 1928
Catégorie : R (Route)

DFR 

350 C Voisin 1927 

Un Voisin, mais l'autre

En 1926 DFR qui utilise des moteurs LMP pour ses 175 et 250 cm3 revient au 350 cm3 quatre temps qui l'a très ponctuellement rendu célèbre avec le moteur Bradshaw et choisit de faire confiance à un nouveau motoriste, la S.A. des Ets. Voisin et Cie fondés par René Albert Voisin, à Levallois-Perret, à quelques kilomètres de DFR alors à Neuilly sur Seine. Ces Ets Voisin n'ont aucun rapport avec ceux de Gabriel Voisin et ses différentes réalisations pour l'aéronautique ou ses projets pour Gnome & Rhône. Courant 1928, DFR qui est progressivement passée sous le contrôle de Dresch depuis 1926, abandonnera son Voisin puis, totalement absorbée en 1929, elle quittera Neuilly pour s'installer chez Dresch à Paris 15e. Les modèles des deux marques seront désormais identiques au décor et au logo près jusqu'à la faillite de Dresch en 1932. L'histoire continue cependant, car Pierre de Font-Réault fonde alors un autre grand nom de la moto : Dax.

"L'autre Voisin"

 René Albert Voisin, ingénieur déjà connu dans le monde automobile par une vingtaine de brevets, a 35 ans lorsqu'il fonde la SA des Ets Voisin et Cie à Levallois-Perret en 1913. Dans les années 20, Voisin et Cie se spécialise dans la production d'outillage pneumatique : machines à sertir les bandages agrafés de roues de matériel ferroviaire, marteaux, riveteur, burineur, etc. La fabrication de moteurs de motos débute en 1926 et ne durera que trois ans avec une publicité confidentielle (un seul encart dans Moto Revue en septembre 1928) et une diffusion qui l'est tout autant. Selon la publicité, la gamme comprenait un 350 cm3 à soupapes latérales et un à soupapes en tête qui reprennent les mêmes cotes longue course (71 x 88 mm) que les Blackburne et LMP et un moteur deux-temps de 250 cm3 dont on ne sait s'il fut jamais produit. Cinq marques vont, brièvement, faire confiance à Voisin. Le 350 à soupapes latérales fut utilisé par Austral avec la VN de 1928-29, CP Roléo avec la C4SL de 1928, DFR en 1927 et 1928,  Raymo petite marque de Bourg-en-Bresse avec sa R8, et Marc à Paris sur sa Spéciale 350 de 1929. Seul DFR proposera sur son catalogue une 350 course à moteur Voisin à soupapes en tête et CP Roléo eut l'ultime exclusivité en 1930 d'un 250 quatre temps (60 x 88 mm) à soupapes latérales pour sa la 250 B4SL. 

Culasse et surculasse

Ce rare moteur Voisin à soupapes latérales se distingue par sa "double culasse". La culasse démontable en fonte est surmontée d'un chapeau en aluminium. La chambre de combustion hémisphérique est décalée latéralement au-dessus de la chapelle des soupapes, selon un principe défini en 1922 par Harry Ralph Ricardo célèbre pour sa Triumph 500 type R à quatre soupapes culbutées sortie la même année.  Le piston touche presque la partie plate de la culasse en arrivant au point mort haut et les gaz sont comprimés dans la l'hémisphére latéral où la bougie est en position centrale. 

Moteur monocylindre 4 temps - 348 cm3 (71 x 88 mm) - Culasse fonte à double échappement et sur-culasse aluminium - Graissage par pompe mécanique - Allumage magnéto - Carburateur Cozette ou Amac - Boîte Picard 3 vitesses - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre simple berceau interrompu - Suspension avant à parallélogramme type Druid à ressorts latéraux - Picard ou Bridier Charon à 3 rapports par levier à main - Freins av. et ar. à tambour - Roues 19" - env. 95 km/h

La moto présentée parfaitement restaurée, et non sans mal dit-on, est celle qui servit à homologuer ce type C en mars 1927.


En savoir plus

Sur le blog Moto-collection.org
cliquez ici

Sur le site consacré aux motocyclettes Austral
cliquez ici
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.