Web Analytics

 DKW - 250 ORe Ladepumpe
 Retour liste des marques


DKW ORe Ladepumpe motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7610

Cylindrée : 250
Modèle : ORe Ladepumpe
Production : 1926 - 1932
Catégorie : (R) Racing

DKW
175 ARe et 250 ORe Ladepumpe - 1926/1932
Le secret d'un immense succès


L'usine allemande de Zschopau déclara fort tôt ses ambitions sportives, après s'être fait connaître par des petits deux temps de série, en en construisant une version spéciale refroidie par eau. Un grand pas en avant est franchi, en 1926, avec l'adoption d'un second piston à course réduite, dans un petit cylindre refroidi par air monté sous le moteur et chargé de comprimer les gaz frais admis dans le carter.

Le coup de génie du piston pompe
Cette première vraie DKW de course, l'ARe de 175 cm3, fit sensation en 1926 sur le circuit de l'AVUS près de Berlin en battant le record du monde de l'heure avec une moyenne de 106 km/h. En 1927, elle inaugure le nouveau circuit du Nürburgring où l'Allemand Henkelmann remporte la catégorie 175 et devient ainsi champion d'Europe. Imbattables à partir de cette date, les DKW ARe sont bientôt épaulées par une version 250 cm3, l'ORe. Les deux modèles étaient vendus auprès de pilotes triés sur le volet mais ils durent leurs principaux succès aux pilotes d'usine Arthur Müller, Walfried Winkler, Arthur Geiss et Xaver Gmelch. En 1927 et 28, Winkler fut champion d'Allemagne en 250 tandis que Geiss s'octroyait le titre en 175 cm3 en 1928 et en 250 en 1930 et 1931.

Une puissance phénoménale
En 1926, la 175 ARe développait 15 ch et elle en revendiquait 15 en 1930 tandis que l'ORe passait de 15 ch en 1928 à 18 ch à 4 800 tr/mn en 1930 puis 18,6 ch en 1932. Ce fut leur dernière année aux mains de pilotes d'usine, car en 1931 était née une nouvelle DKW de course, l'URe à cylindre en U, deux carburateurs et admission à clapets, qui annonçait au départ 20 ch, mais sans avoir la même fiabilité que les ARe et ORe à simples pistons.

Monocylindre 2 t refroidi par eau à cylindre-pompe sous le moteur - ARe 175 cm3 : 12 ch/ 4 500 tr/min (1926) puis 15 ch/4 800 tr/min (1930) - ORe 250 cm3 : 15 ch/4 500 tr/min (1928) puis 18,6 ch/5 300 tr/min (1932) - Admission par la jupe du piston à déflecteur Allumage par volant magnétique - Graissage par mélange - Boîte séparée Sturmey-Archer à 3 rapports par levier à main - Transmissions par chaînes - Cadre simple berceau - Fourche av. à parallélogramme - Freins à tambour - ARe 1930 : 120 km/h - ORe 1932 : 130 km/h env.

Les DKW ARe et ORe étaient imbattables grâce à leur système de pré-compression dans le carter.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.