Web Analytics

 Dax - 500 Rafale
 Retour liste des marques


Dax Rafale motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
8108

Cylindrée : 500
Modèle : Rafale
Production : 1936 - 1936
Catégorie : (R) Route

Dax
350 et 500 Rafale - 1936
Parmi les plus belles motos françaises


Les 500 et 350 Dax Rafale se comptent parmi les plus belles et les plus rares des motos françaises des années trente. La petite usine de Clichy, près de Paris, avait en effet pour slogan : «La Dax n'est pas une machine de série - elle est construite au goût de chaque client».

À la recherche de la perfection
Si la production fut confidentielle, à fortiori pour la mythique 500 Rafale, cela n'empêcha pas Dax de consentir d'énormes investissements pour ses modèles construits de 1933 à 36. Tous offraient un superbe bloc-moteur, suivant le sacro-saint principe de leur constructeur, Pierre de Font Réaux, qui avait vendu, en 1933, sa précédente marque, DFR, à Dresch. Dax débute avec une 350, sportive et originale, avec un bloc-moteur à simple puis double échappement, conçu pour faciliter au maximum sa maintenance. Suit le ravissant Baby 100 cm3 quatre temps culbuté, doublé d'une 175 cm3 deux temps avec le même bas-moteur.

Un nouveau bloc-moteur pour les Rafale
En 1936, Dax ajoute à ces réalisations les 350 et 500 Rafale. La 350 reprend les cotes internes du modèle précédent (71 x 88 mm) et la 500 (dont on sait si elle fut réellement produite) n'en diffère pratiquement que par l'alésage porté à 85 mm et un plus gros réservoir. Leur grosse originalité réside dans la distribution qui, à l'image des Vincent, utilise un arbre à cames surélevé pour réduire la longueur des tiges de culbuteurs et favoriser les hauts régimes. Les soupapes, à ressorts en épingle, sont enfermées avec un graissage sous pression et toute la moto reflète cette recherche de la perfection : le réservoir, en acier inoxydable, les ressorts de fourche, enfermés, la béquille centrale, etc. Ainsi construite, la Dax aurait pu être la moto de prestige qui manquait à la France si le front populaire de 1936 n'avait définitivement mis fin à ses ambitions.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 350 cm3 (71 x 88 mm) et 499 cm3 (81 x 88 mm) - Distribution surélevée par tiges et culbuteurs - Allumage par dynamo et batterie - Carter humide, graissage sous pression - Boîte 4 rapports par sélecteur au pied - Transmission par chaîne - Cadre double berceau ouvert - Fourche av. à parallélogramme à ressort central et 2 ressorts compensateurs enfermés - Freins à tambour ø 180 mm - Pneus 19" - 135 kg - 350: 125 km/h, 500: 135 km/h.

Dax visait la perfection quel qu'en soit le prix. Les Dax Rafale étaient respectivement affichées en 1936  à 5050 F pour la 350 et 5 325 F pour la 500 auxquels s'ajoutaient l'éclairage pour 650 F et l'option du chromage généralisé à 400 F.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.