Web Analytics

 Douglas - 500 DT 5 Speedway
 Retour liste des marques


Douglas DT 5 Speedway motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
2709

Cylindrée : 500
Modèle : DT 5 Speedway
Production : 1928 -
Catégorie : (R) Racing

Douglas
500 dirt track DT 5 - 1928
La reine de l'arène


Le dirt track (courses de vitesses sur piste ovale en terre battue) est né aux États-Unis où il reste aujourd'hui l'un des sports motocyclistes favoris. Mais en février 1928, la première épreuve, qui eut lieu en Angleterre, attira 20 000 spectateurs et, à la fin de la même année, le pays comptait quelques cinquante pistes ! Le Dirt allait y connaître une spectaculaire évolution et y donner naissance au Speedway.

Du Tourist Trophy aux pistes ovales
Ce sport devint vite de plus en plus professionnel et plusieurs marques construisent des modèles spécifiques. C'est le cas d'Harley-Davidson, de Scott et de Ruge et, bien sûr, de Douglas qui allait règner en maître sur le dirt track britannique avant l'arrivée des Jap. La conception de la Douglas s'adaptait particulièrement bien au dirt. Le moteur flat twin en long était étroit et compact, grâce à la disposition de la boîte de vitesses au-dessus du cylindre arrière, et procurait un centre de gravité très bas. Le modèle de dirt était basé sur le célèbre modèle RA apparu en 1921, capable de
160 km/h et célèbre pour ses nombreuses victoires sur circuit dont celle du TT 1923. On y avait greffé la partie arrière du cadre d'un modèle OB, plus ancien, et supprimé les freins, inutiles en dirt : la moto se conduit en dérapage et, à l'accélération, pilote en appui sur la jambe droite !

De 27 à 32 ch en 1928 !
La Douglas avouait 27 ch au sortir de l'usine et des kits de transformation permettaient d'obtenir 32 ch. Il y eut aussi une version DT 6 de 600 cm3 et Douglas arrêta la production de ces modèles en 1932, ne pouvant plus lutter contre les nouveaux Jap et Rudge monocylindres à empattements courts.

Bicylindre 4 t à plat longitudinal refroidi par air - 499 cm3 (62,3 x 82 mm) - 27 ch à
5 000 tr/min - Soupapes culbutées - 2 carburateurs - Boîte 2 rapports suspendue sous le tube supérier du cadre - Transmission par chaîne - Cadre double berceau brasé - Pas de frein - Fourche av. à parallélogramme - Pneus 2,75 x 23" - Empattement 146 cm.

On ne tourne qu'à gauche en dirt track, appuyé sur la jambe droite tendue en avant. Il n'y a donc pas de repose-pied de ce côté mais on trouve, à gauche, un curieux crochet dans lequel le pilote passe son genou.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.