Web Analytics

 Douglas - 350 90 Plus
 Retour liste des marques


Douglas 90 Plus motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
4908

Cylindrée : 350
Modèle : 90 Plus
Production : 1950 - 1951
Catégorie : (R) Route

Douglas
350 cm3 90-Plus - 1950
Un météor avant les Gold Star


Le moteur flat-twin transversal est une architecture mécanique fort rare dans la construction britannique. Douglas en est l'un des rares adeptes et sa 90-Plus l'un des fleurons.

Un peu d'histoire
Le premier moteur de moto Douglas, qui équipait la Fairy de 1905, était déjà un flat-twin longitudinal. Cette architecture resta immuable chez Douglas jusqu'en 1935, avec de brillants succès sportifs et des résultats commerciaux très honorables. La 500 Endeavour de 1935, première Douglas à moteur flat-twin transversal, sophistiquée et chère, dérouta la clientèle traditionnelle et se vendit très mal. Pourtant, la firme de Bristol récidiva, en 1945, avec la T35 Mk1 qui logeait un moteur
350 cm3 conçu à l'origine pour entraîner des groupes électrogènes dans un cadre équipé de modernes suspensions à barres de torsion. La Mk1 est rapide mais la fragilité de son cadre précipite la sortie de la Mk3, en 1948. 1950 annonce deux versions à hautes performances de la Mk3 : la 80-Plus, qui dépasse les 130 km/h et la 90-Plus qui dépasse 145 km/h. Toutes deux se reconnaissent à leurs culasses spéciales aux ailettes en éventail et à leur gros frein avant. La 90-Plus, destinée à la compétition, est livrée sans éclairage.

Une carrière sportive très brève
Vingt-cinq 90-Plus sont au départ du Junior Clubman's TT en 1950 : la meilleure est quatrième. En 1951, la meilleure des dix-huit
90-Plus est septième et les BSA Gold Star 350 font leur apparition. Dès 1952 elles représenteront 70% du plateau du TT et condamneront la 90-Plus à une retraite bien précoce.

Bloc-moteur 4 temps flat-twin transversal -
348,4 cm3 (60,8 x 60 mm) - de 28 à 31 ch entre 10 et 11 000 tr/min - Soupapes culbutées - Taux de compression 8,25 à 1 - Grais-sage à carter humide par pompe à palettes 2 carbus Amal 15TT9 - Embrayage monodisque à sec - Boîte 4 rapports - Transmis-sion secondaire à chaîne - Cadre double berceau continu - Fourche Radiadraulic à roue poussée - Suspension ar. à barres de torsion - Roues de 19" - 128 kg - 174 km/h (Freddy Dixon aux essais du TT 1951).

Fabriquée à 218 exemplaires seulement entre 1950 et 1953, la "90-Plus" fut très vite "dépassée" en course par l'arrivée des BSA Gold Star 350. La moto est ici exposée au concours de motocyclettes de la Villa d'Este en 2015.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.