Web Analytics

 Douglas - 350 Dragonfly
 Retour liste des marques


Douglas Dragonfly  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
506

Cylindrée : 350
Modèle : Dragonfly
Production : 1956 - 1957
Catégorie : (R) Route

Douglas
350 Dragonfly - 1957
La dernière Douglas

Plus encore que BMW le nom de Douglas est synonyme de Flat Twin et la marque britannique utilisa presque exclusivement ce type de moteur depuis sa fondation en 1907 à sa disparition cinquante ans plus tard. Par son constant souci d'amélioration et d'innovations techniques Douglas est certainement l'une des marques les plus attachantes de l'histoire de la technique motocycliste et eut mérité un sort plus glorieux, malheureusement ses dirigeants étaient meilleurs ingénieurs que gestionnaires et la firme en constantes difficultés fut mise en faillite en 1957.

Bicylindres à plat en long et en travers
Après s'être forgé sa réputation avec des flat twins disposés en long dans le cadre et à transmission par chaîne, Douglas vient en 1934 au bicylindre à plat disposé en travers et à la transmission par arbre. Fin 1945, alors que les autres constructeurs ne présentaient que des replâtrages de leurs modèles d'avant-guerre, Douglas crée la révolution en introduisant une nouvelle 350 à moteur flat twin transversal dotée d'une partie cycle originale à suspensions par barres de torsion, de performances très compétitives et, de nouveau, d'une transmission par chaîne.

1954-1957 : La Libellule
La Dragonfly (Libellule en anglais) apparue en 1954 réutilise la même mécanique dans une partie cycle toute nouvelle réalisée à Birmingham par la société ELM Metals de Ernie Earles célèbre pour ses suspensions. La Dragonfly inaugure d'ailleurs la lourde fourche Earles à roue poussée à l'avant complétée par une barre de réaction l'empêchant de se lever au freinage. Elle est aussi équipée d'une suspension oscillante arrière. Robuste et très confortable, mais chère et assez peu performante, la Dragonfly connaît un certain succès comme machine de tourisme ; elle sera la dernière Douglas.

Bicylindre 4 t à plat transversal refroidi par air - 348 cm3 (60,8 x 60 mm) - Env. 20 ch - Soupapes culbutées - 1 carburateur - Bloc moteur-boîte 4 rapports - Embrayage à sec - Transmission par chaîne - Cadre double berceau - Suspension av. Earles à roue poussée, arrière oscillante - Amortisseurs hydrauliques réglables - 2 freins à tambour simple came - Pneus 3,25 x 19" - Réservoir 25 l - 165 kg.

Luxueuse et superbement finie la Dragonfly est ici gréée en grand tourisme avec sacoches et un side-car allemand Steib.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.