Web Analytics

 Dunelt - 250
 Retour liste des marques


Dunelt  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
3817

Cylindrée : 250
Modèle :
Production : 1926 - 1928
Catégorie : (R) Route

Dunelt
250 cm3 - 1926
Un piston à deux étages


Créée en 1919 à Birmingham et disparue en 1956, la firme Dunelt (de l'abréviation de DUNford & ELlioT) doit sa réputation à ses monocylindres deux temps originaux pourvus d'un piston à deux alésages. La partie inférieure du piston, de plus gros diamètre, fait office de pompe puis comprime les gaz admis dans le carter tandis que "l'étage supérieur" du piston travaille de façon conventionnelle en découvrant puis obturant les lumières du cylindre assurant l'admission du mélange comburant et l'échappement des gaz brûlés.

Ingénieux et pas sans problèmes
Ingénieux mais difficile à réaliser, ce cylindre à deux alésages concentriques superposés n'est pas sans poser de problèmes. Le piston, haut et lourd, se déforme en s'échauffant et doit être construit avec une grande tolérance de jeu ce qui rend son guidage difficile. Ce problème ne fut d'ailleurs jamais résolu sur la Dunelt 450 cm3 monocylindre, construite de 1919 à 1927. La version 250, apparue en 1925, échappe en partie à ce handicap grâce à son piston plus petit et profite mieux du surcroît de puissance dû au dispositif. Cette 250 atteignait 115 km/h en course aux mains, entre autres, d'Ewald Kluge, fameux pilote allemand, qui ira ensuite exercer ses talents chez un autre grand maître du deux temps : DKW.

Intéressant mais par rentable
Célèbre par les succès sportifs de son étrange moteur, Dunelt ne réussit jamais à en profiter commercialement. A partir de 1928, les motos Dunelt même, abandonnent le deux temps à étages pour des quatre temps à soupapes opposées ou en tête en 250, 350, 500 et 600 cm3. Le deux temps type Dunelt réapparaîtra cependant dans les années soixante-dix avec un prototype bicylindre de la coopérative Triumph de Meriden qui ne verra jamais le jour.

Monocylindre 2 t à double alésage et piston pompe, refroidi par air - 248 cm3 (68 x 68) 8,5 ch - Allumage magnéto - Carburateur Amac - Boîte séparée Sturmey Archer à
3 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre simple berceau interrompu - Freins av. et ar. à tambour - Pneus 19" - 90 kg - 105 km/h.

Une petite moto toute simple dont l'aspect ne laisse pas deviner la grande originalité technique.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.