Web Analytics

 Escorts - 350 RD Rajdoot
 Retour liste des marques


Escorts RD Rajdoot  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : archives FMD
5019

Cylindrée : 350
Modèle : RD Rajdoot
Production : 1992 -
Catégorie : (R) Route

Escorts
Rajdoot Yamaha RD 350 - 1992
La superbike de l'Inde


Il s'est vendu de 1991 à 92 près de 1,7 millions de deux roues motorisés en Inde dont 430 962 motos. La moto est aussi vieille que ce siècle en ce grand pays où son prix, plus abordable que la voiture, et sa bonne adéquation au réseau routier, aussi terrible qu'encombré, en ont toujours fait un moyen de transport privilégié.

De la Pologne au Japon
Colonisation oblige, l'Inde se tourna d'abord vers les motos britanniques puis leur préféra les Allemandes. Les premières motos fabriquées en Inde naissent à la fin des années cinquante avec des Royal Enfield et Jawa fabriquées sous licence ainsi qu'une WFM polonaise construite par la société Escorts sous le label Rajdoot. Les usines japonaises arrivent en Inde au début des années soixante avec Yamaha qui s'associe avec Pearl Scooters of Ludhiana pour produire un 50 cm3 qui connaît un grand succès. Mais Pearl ferme ses portes tout comme se ferment les frontières. L'Inde. vit en autarcie et, si ce choix est profitable à l'économie, il entraîne une dramatique baisse de qualité des produits. Enfin, le pays s'ouvre à nouveau aux industries étrangères au milieu des années quatre-vingts et Yamaha est une nouvelle fois le premier à se réinstaller en s'alliant à Escorts Limited.

Une révolution
L'un des fruits les plus appréciés de cette union sera la RX100 qui représente 24% des ventes de motos en ce pays mais surtout Escorts crée une révolution en 1983 avec sa RD350. Face aux Enfield et autres reliquats des fifties, cette réplique de la RD japonaise de 1973 est toujours la superbike de l'Inde, la seule à être équipée d'une boîte six vitesses et délivrant une telle puissance. Sa consommation élevée, en dépit de petits carbus, et la récession font cependant que cette machine d'exception n'est plus produite que sur commande en 1992.

Bicylindre 2 temps refroidi par air - 347 cm3 
(64 x 54) - 30,5 ch/6 750 tr/min - Admission à clapets par la jupe du piston, 2 carbus - Allumage électronique - Graissage séparé - Boîte 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau - Suspensions av. télescopique Kayaba, ar. oscillante - Freins à tambour Ø 180 mm, av. double came - Pneus 18" - 143 kg - 130 km/h.

La Rajdoot 350 se distingue de son modèle nippon par un pare-chute et des grilles arrière de protection. Elle vaut 45 000 roupies (environ 9 000 F) en 1993.





Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.