Web Analytics

 FN - 250 M 24
 Retour liste des marques


FN M 24 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
9510

Cylindrée : 250
Modèle : M 24
Production : 1957 - 1957
Catégorie : (R) Route

FN
250 cm3 M24 prototype - 1957
Une carrière aussi météorique que glorieuse

Avant de se lancer dans la production de son tricycle parachutable pour l'armée, l'AS24, la Fabrique Nationale produisit, à deux exemplaires, une motocyclette animée par le même nouveau moteur, la M24.

Comme une soeur…
La M24 reprenait la partie cycle et l'habillage de la M22 équipée du bicylindre JLO, remplacé pour la circonstance par le nouveau bloc-moteur bicylindre deux temps développé par FN. Mais, si la M22 continuera de faire carrière, la M24 restera au stade du prototype. Dommage car, avant qu'il ne soit abandonné, cet intéressant projet avait eu le temps de faire ses preuves lors de la plus dure épreuve d'endurance du calendrier en 1957 : le Bol d'Or. Il est vrai que FN avait un peu triché en s'engageant en catégorie 250 cm3 "de série" et la M24 était si similaire à la M22 qu'aucun des journaux de l'époque ne vit la différence.

Domination au Bol d'Or
La M24, aux mains de Dubois et Randaxhe, couvrit 2402,9 km à 100,1 km/h de moyenne durant les 24 heures de la course et termina première de sa catégorie et cinquième au classement général, avec cent mètres seulement d'avance sur la Zündapp classée deuxième. Devant elle, seule la splendide Libéria-Ydral à carénage intégral d'Ayache/Guignabodet est d'une cylindrée inférieure. Elle courait en catégorie 175 cm3 course et couvrit 2404 km. Les autres étant des 500 cm3, dont la Norton Manx des incontournables vainqueurs, Gustave Lefevre et Briand (2830 km à 117,9 km/h de moyenne). L'autre?M24 engagée, aux mains de Rossignol et Rebour, terminait troisième de sa catégorie et douzième au classement général.

Bicylindre face à la route 2 temps refroidi par air 243 cm3 (50 x 62 mm) - 15 ch/5400 tr/min (AS24) - Distribution par la jupe du piston - Carburateur unique sous carter - Allumage volant magnétique - Boîte 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre simple berceau - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante à 2 combinés - Freins à tambours centraux - Pneus av. 3,00 x 18", ar. 3,50 x 18".

Nul ne saura quels étaient les buts poursuivis par FN en testant son nouveau moteur sur une épreuve bien différente de l'usage en tout terrain pour lequel sera utilisé cette mécanique. La M24 aura au moins eu la chance d'être la dernière moto belge.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.