Web Analytics

 Garelli - 50 Grand Prix
 Retour liste des marques


Garelli Grand Prix motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
5114

Cylindrée : 50
Modèle : Grand Prix
Production : 1982 - 1983
Catégorie : (R) Route

Garelli
50 Grand Prix - 1983
Éclipsé par le 125

La firme Garelli a déserté la compétition… en 1926, et carrément abandonné la moto en 1936 avant d'y revenir avec le Mosquito, après la guerre. La reprise par le groupe métallurgique Agrati, en 1961, n'a pourtant jamais débouché sur la course, quelques records mis à part. En revanche, les jeunes Daniele, Marco et Tonino Agrati, lorsqu'ils reprennent les rênes de l'affaire en 1980, décident de revenir en Grand Prix sous l'impulsion du pilote-technicien Eugenio Lazzarini. Leur projet de 50 cm3 maison piétine un peu mais un événement va débloquer la situation.

L'industrie au secours du sport
Un accord est conclu en 1981, au terme duquel Minarelli fournira le moteur d'une nouvelle 125 Garelli de route. L'accord comprend aussi le transfert de tout le département course, hommes et matériel, Minarelli ne souhaitant plus se consacrer qu'aux moteurs. C'est une aubaine‑: une fois repeinte, la 125 Minarelli quadruple championne du monde est encore très compétitive et Jan Thiel et Martin Mijvaart vont pouvoir se consacrer au développement du 50 Garelli. A l'orée de 1982 on est prêt. Pourtant, si la 125 domine toujours sa classe (et ce jusqu'en… 1987 !), Lazzarini n'est que vice-champion du monde derrière le Kreidler tout puissant de Dörflinger.

Sauvé par le gong
Fin 1983, Lazzarini finit encore second de Dörflinger, mais Garelli décroche quand même le titre par marque, grâce à l'appui de Ricardo Tormo et Fausto Gresini en fin de saison. Il était temps : pour 1984, les 50 cm3 sont remplacés par les 80 cm3, et la marque ne va plus se consacrer - avec succès - qu'à la 125 ex-Minarelli.

Monocylindre horizontal 2 t refroidi
par eau - 49 cm3 (40 x 39,6 mm) - 
20 ch/16 000 tr/min - Distribution par disque rotatif - Lubrification par mélange - Allumage électronique - Boîte 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre coque en aluminium - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins av. et ar. à disque - Pneus 2,00 x 18" - 55 kg - 210 km/h.

Le 50 Garelli rapportera à la firme son unique titre mondial par marque dans la catégorie, l'ultime saison avant l'avènement des 80 cm3. Tout le prestige reviendra à la glorieuse 125.





Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.