Web Analytics

 Garelli - 350 double piston
 Retour liste des marques


Garelli double piston  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : archives FMD
5717

Cylindrée : 350
Modèle : double piston
Production : 1919 - 1920
Catégorie : (R) Route

Garelli
350 double piston -1919
Les débuts de la gloire


L'ingénieur Adalberto Garelli commence sa carrière en 1908 chez Fiat où il conçoit l'idée d'un moteur deux temps révolutionnaire à double piston et chambre de combustion commune qu'il fera breveter en 1912. Il passe, en 1911, chez Bianchi qui construit sous licence son dispositif de changement de vitesses puis dirige Stucchi, de 1915 à 1918, avant de créer sa propre firme, en 1919. La première machine qu'il construit en 1913, concrétise son idée de deux temps double piston qui lui vaudra, après-guerre, d'énormes succès tant en Italie qu'à l'étranger. Sa première grande victoire étant de remporter le concours organisé par l'armée pour l'équipement de ses premiers pelotons motocyclistes.

Un modernisme délirant
La première Garelli, commercialisée à l'été 1919, est étroitement dérivée du prototype de 1913 mais elle possède dorénavant un bloc moteur-boîte à deux rapports et une très moderne transmission par chaîne. Les deux cylindres sont fondus d'un seul bloc avec un large passage d'air central. Comme la 350 de 1913, mais au contraire des motos d'armée à fourche rigide, la 350 de 1919 est aussi équipée d'une fourche avant à parallélogramme du type Druid, le plus efficace de son temps.

De victoires en victoires
L'apparition de la 350 Garelli est largement promue par sa victoire au très difficile rallye Milan-Naples où Ettore Girardi couvre les
865 km de l'épreuve sur les routes empierrées de l'époque à 38,3 km/h de moyenne. La 350 sera produite en versions "Normale da Turismo" et "Raid Nord-Sud", respectivement données pour 80 et 120 km/h. Commence dès lors une longue série de succès avec les plus grands noms du moment : Nuvolari, Varzi, etc.

2 cylindres 2 temps à chambre de combustion commune - 349 cm3 (50 x 89 mm) - 3 ch - Carburateur Zenith - Lubrification par mélange - Allumage magnéto Mea-Garelli - Embrayage multidisque en bain d'huile - Boîte 2 rapports - Transmission par chaîne - Cadre simple berceau ouvert - Suspension av. à parallélogramme - Frein ar. à tambour à deux cames à commandes séparées - 95 kg - 80 km/h.

Pour démonter le potentiel de sa première moto, l'ingénieur Garelli monte au sommet du Mont Cenis en janvier 1914 et, cinq ans plus tard, la première moto de la marque reprend le même architecture.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.