Web Analytics

 Garelli - 50 records caréné
 Retour liste des marques


Garelli records caréné motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : Archives & Tom MacDonald/Bonhams
8106

Cylindrée : 50
Modèle : records caréné
Production : 1963 -
Catégorie : (R) Racing- Record

Garelli
50 cm3 des records - 1963
Huit records mondiaux


En 1922, la Garelli 350 deux temps avait atteint 102,12 km/h, quarante ans plus tard, Garelli revient au circuit avec un 50 cm3 qui bat le record des 6 heures à 120,89 km/h de moyenne.

Et s'il avait fait beau…
Garelli avait préparé deux 50 cm3 ; l'un pour des tentatives sur 6 heures, 1 000 km et 12 heures, l’autre pour courir 24 heures. Les records eurent lieu les 3 et 4 novembre 1963 sur la piste de Monza avec un temps exécrable. Les trois pilotes de la première moto, Spinello, Marchesani et Zubani, parcoururent 733,87 km soit un nouveau record des six heures en catégorie 50 et 75 cm3, à 120,89 km/h. En dépit d'un réservoir fendu qui provoqua une panne sèche et fit perdre quinze minutes, un nouveau record mondial des 1 000 km en catégories 50 et 75 cm3 (précédents records à 114,11 et 113,78 km/h) est signé à 117,02 km/h. Le soir du 3 novembre, la deuxième machine prend le départ avec au guidon Marchesani, Pastori, Patrignani, Pernigotti, Spinello et Zubani. Les conditions sont toujours aussi terribles avec des trombes d'eau, une visibilité nulle et une piste en partie couverte de feuilles mortes. 24 heures plus tard, la moto totalise pourtant 2 612 km soit une moyenne de 108,83 km/h, qui écroule les records en catégories 50, 65, 100 et 125 cm3.

Une nouvelle étape
Jusqu'alors, en 50 cm3, seuls les records sur le mile et le kilomètre étaient tentés avec des motos spéciales mais on utilisait pour l’endurance des 50 presque de série. Avec le Vap-Sachs de G. Monneret, qui signe un record sur 12 heures le 14 septembre 1963, puis le Garelli, arrivent des machines tout à fait spéciales. Bien que Garelli annonce un moteur standard, il avait été porté de 4,5 ch à plus de 7 ch par l'ingénieur William Soncini et la cadre, renforcé, n'avait plus rien à voir avec la production.

Monocylindre 2 temps refroidi par air - 49 cm3 (40 x 39 mm) - 7,25 ch/9 000 tr/min - Compression 15 à 1 (alimentation à l’alcool) - Carburateur Dell’Orto Ø 20 mm à cuve séparée - Allumage volant magnétique et bobine séparée - Graissage par mélange - Boîte 4 rapports Cadre double berceau - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins à tambours - Pneus 2,00 x 18" - Réservoir 17,8 l - Carénage aluminium - 60 kg - 3,7 l/100 km - 137 km/h.

Pour ces records, les pauvres pilotes étaient recroquevillés sur leurs guidons à bracelets et à genoux sur un support au niveau de l'axe de roue arrière.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.