Web Analytics

 Garrard - 500 Forecar
 Retour liste des marques


Garrard Forecar motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
5109

Cylindrée : 500 cm3
Modèle : Forecar
Production : 1904 -
Catégorie : (R) Route 3 Roues

Garrard
500 cm3 Forecar - 1904
Le plus évolué des dinosaures

En dépit de sa puissance industrielle à l'aube de ce siècle, la Grande-Bretagne débute avec un certain retard dû au Motor Car Act, promulgué en 1896, qui obligeait les véhicules à être précédés d'un homme agitant un drapeau ! La France, par contre, a pris une grande avance et exporte ses moteurs dans le monde entier, dans les premières années de ce siècle. En Grande-Bretagne, le Motor Car Act s'assouplit progressivement et la vitesse n'est plus limitée qu'à 32 km/h en 1904. Motos et tricycles connaissent un essor fulgurant et on en compte 25 000 enregistrées cette même année.

L'initiateur de la première Norton
Parmi les multiples marques qui naissent aux alentours de Birmingham, berceau de l'industrie britannique, l'une se fait particulièrement remarquer. Il s'agit de la firme créée par un Français expatrié outre-Manche, Charles Riley Garard, qui importe, dès 1902, les moteurs français Clément, l'une des meilleures mécaniques de l'époque, et produit les motos Clément-Garrard. Ch. Garrard fait fabriquer ses cadres par une firme avec laquelle il va bientôt s'associer‑; Norton, qui s'occupe également de la distribution de ces motos et va bientôt signer le même modèle de son propre label‑: l'Energette, première moto Norton, en 1902.

Une maîtrise technologique insensée
Ch. Garrard ne se contente pas de fabriquer des motos, il suit aussi la mode d'alors des tricycles avec le passager installé, en pare-choc, entre les deux roues avant et présente, en 1904, l'un des modèles les plus évolués du genre. Son Forecar possède en effet un moteur refroidi par eau, une boîte à trois vitesses, une transmission par arbre et des suspensions avant et arrière (l'une des premières suspensions oscillantes cantilever après l'Ashburn de 1903).

Monocylindre 4 t refroidi par eau (thermosiphon) - 500 cm3 - Soupapes d'admission automatique et d'échappement latérale - Allumage magnéto - Graissage à huile perdue - Boîte 3 rapports par levier à main - Embrayage à cône cuir - Transmission par arbre et vis sans fin - Cadre tubulaire - Suspensions av. à lames de ressort, ar. oscillante type cantilever - Frein ar. à patin sur poulie-jante - Pneus 26 x 2,5" - 178 kg.

Une superbe démonstration de technologie mais un bien mauvais choix car les dangereux tricycles vivent alors leurs dernières heures.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Albinas, Serge Basset, Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Alain et Thibault Jodocius, Helmut Krackowizer, Jean Malleret, Michel Montange, Christian Rey, Mike Ricketts, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.