Web Analytics

 Gilera - 500 VTe Gran Sport Otto buloni
 Retour liste des marques


Gilera VTe Gran Sport Otto buloni  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
6004

Cylindrée : 500
Modèle : VTe Gran Sport Otto buloni
Production : 1939 -
Catégorie : (R) Route

Gilera
500 VTE Gran Sport "Otto buloni" - 1939
Le brillant brouillon de la Saturno


Après avoir tenté l'aventure, en 1933 et 1934, avec une 500 à trois soupapes puis la VT à double échappement, Gilera se lance définitivement dans la construction de grosse cylindrée sportive à soupapes culbutées avec les 500 VT et VTE, en 1935.

Un moteur de légende
Cette fois la voie est trouvée et le choix se révèle si bon que la VT, améliorée au fil des ans, sera produite jusqu'en 1941 puis reprise, de 1946 à 1959, sous la dénomination de Saturno. Les premières versions sont baptisées "Quattro bulloni" en raison de la fixation du cylindre au carter par quatre boulons, fixation qui sera bien vite doublée… pour la "Otto bulloni". La culasse en fonte à simple échappement avec des soupapes culbutées inclinées à 70° laisse les culbuteurs et les ressorts de soupapes à l'air libre mais les clients découvriront vite un couvre-culasse adaptable, fabriqué par Velox à Turin, recouvrant toute cette culbuterie. Jusqu'en 1939, le moteur est un semi-bloc avec le réservoir d'huile sous le carter moteur, une boîte quatre vitesses, une transmission primaire par chaîne duplex sous carter et la transmission secondaire du même côté. La VTE "Speciale" de 1938 adopte un nouveau bloc-moteur qui sera repris par la Saturno.

Moderne jusqu'au bout
Côté partie cycle, la VTE (E pour elastica) est dotée de la remarquable suspension arrière oscillante de Gilera qui fait appel à deux ressorts horizontaux travaillant en traction. Robuste, puissante et moderne, les VT étaient des sportives confirmées qui s'illustrèrent dans maintes courses nationales. En 1939 apparaît la VTE "Gran Sport"
Elle est modifiée sur maints détails dont le plus visible est l'ailettage du cylindre fonte agrandi pour englober le tube vertical des tiges de culbuteurs et les conduits d'huile. La suspension arrière est très allégée, l'allumage est à magnéto et un compte-tours est même disponible en option. La VTE Gran Sport forte de 24 ch à 4800 tr/min atteignait
 135 km/h et brilla dans de nombreuses courses nationales. La même année, elle sera doublée par une "Speciale" destinée à la Formule Sport qui inaugure une nouvelle boîte de vitesses incorporée au bloc et atteint 150 km/h.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 499 cm3 (84 x 90 mm) - 24 ch/4 800 tr/min - Soupapes culbutées - Allumage magnéto - Carburateur Dell'Orto Ø 28,5 mm - Embrayage multidisque à sec - Semi bloc-moteur à boîte 4 rapports par sélecteur - Transmission par chaîne Cadre simple berceau ouvert - Suspensions av. à parallélogramme, ar. oscillante à 2 ressorts hélicoïdaux et amortisseurs à friction - Freins à tambour - Pneus 3,25 x 19" - 200 kg - 135 km/h.

La très moderne "Otto buloni" remporta de nombreux succès et marqua les débuts d'une légende.





Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.