Web Analytics

 Gillet Herstal - 500 Superconfort prototype
 Retour liste des marques


Gillet Herstal Superconfort prototype motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : archives François-Marie Dumas
4809

Cylindrée : 500
Modèle : Superconfort prototype
Production : 1949 - 1951
Catégorie : (R) Route

Gillet-Herstal
500 Superconfort - 1949
L'inaccessible étoile…


Fort de son expérience dans le deux temps, les Ateliers Gillet produisent leur première bicylindre de ce cycle en 1937. Il s'agit de la
720 AB, dérivée d'un moteur équipant un projet de cyclecar. Une deuxième étape est franchie, durant la guerre, avec un prototype de 350 deux cylindres, toujours côte à côte, avec suspension arrière et fourche à parallélogramme à amortisseur hydraulique. Comme beaucoup d'esquisses, cette "Junior" ne vit pas le jour, mais servit de base à un nouveau dessin qui défraya la chronique motocycliste en 1949 : une 500 deux cylindres deux temps.

Le canard des bicylindriques
Alors que tous les constructeurs de motos, tant belges qu'étrangers, s'échinaient à dessiner des twin quatre temps, Gillet se jetait, tête baissée, dans l'élaboration d'un twin deux temps. En effet, le projet de Gillet était de fournir un bicylindre coûtant moins qu'un quatre temps puisqu'ayant moins de pièces en mouvement. Le distributeur rotatif des 250 de la marque était repris et adapté au moteur. Traditionnellement, la boîte quatre vitesses est incluse dans le bloc.

La belle était postiche
La nouvelle étoile des Ateliers est présentée en grande pompe dès 1949. Malheureusement, sa mise au point n'est pas terminée et l'engin présenté au salon n'a pas d'organes internes. Les visiteurs curieux s'empressent de tâter la compression de la moto sise sur un socle. Horreur, c'est du vent ! Aussi pour illusionner l'amateur, un bloc caoutchouc est coincé entre le volant extérieur et le carter. L'élasticité de l'hévéa donna l'illusion de la compression. Dommage, aucun des gros bicylindres Gillet ne prendra la route, le stade de prototype avancé n'évoluant point malgré deux ans de présentation aux divers salons.

Bloc-moteur Gillet 2 temps - 500 cm3 (alésage x course: 65 x 74 mm) 20 ch/4 200 tr/min - Admission par distributeur rotatif - Balayage par jets tangentiels croisés - Allumage batterie/bobine - Grais-sage mélange huile/essence - Cadre double berceau - Suspensions av. par fourche télescopique réglable en dureté et en chasse, ar. semi oscillante - Freins Ø 170 mm -
170 kg - 135 km/h.


Malheureusement, à ce jour, pas une de ces intéressantes bicylindres prototypes ne subsiste… jusqu'à preuve du contraire…



En savoir plus

Pour en savoir plus sur les motos belges GILLET:
cliquez ici
Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur
info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.