Web Analytics

 Gnome et Rhone - 500 D 3
 Retour liste des marques


Gnome et Rhone D 3 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
4611

Cylindrée : 500
Modèle : D 3
Production : 1928 - 1931
Catégorie : (R) Route

Gnome & Rhône
500 D 3 - 1928
Juste à la charnière

Lorsqu'en février 1928 est lancée la 500 D4 culbutée, remplaçante de la D2, on se doute bien qu'une version sage de cette machine performante viendra bientôt. La D3, qui fait son apparition au salon d'octobre, lève tous les doutes à ce sujet. Cette latérale va remplacer avantageusement la D, désormais bien vieillotte puisque sortie cinq ans auparavant.

À bonne école
La D3 dispose de la même partie cycle que la D4 à quelques détails près, comme le porte-bagages fixe. Le bas-moteur est, lui-aussi, le même, mais il est coiffé d'un cylindre borgne qui a légèrement évolué par rapport à celui de la D, lui procurant des performances assez supérieures. Tirée par les succès en course de la D4, la D3 peut espérer accomplir une jolie carrière parmi les utilisateurs paisibles.

Cruelles années trente
La D3 est sérieusement fabriquée, suffisamment performante et d'une fiabilité appréciable. Elle est, hélas, assez coûteuse : à 
5 750 francs sans éclairage électrique, elle n'est que 1 000 francs moins chère que la D4, et c'est, avec la Terrot-JAP, la plus onéreuse des 500 latérales du moment. Bien que de conception et réalisation entièrement françaises, elle ne rencontre donc qu'un modeste succès commercial, et disparaît à l'automne 1932, poussée vers la retraite par la V2 née fin 1930. Celle-ci est encore plus chère, mais au moins s'agit-il d'un bicylindre à plat à la ligne très moderne, en ces années où l'esthétique des motos subit une profonde mutation. La tôle emboutie démode le tube, et les lignes pré-1930 sont condamnées à la trappe !

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 499 cm3 (85 x 88 mm) - 12 ch/2 800 tr/min - Distribution à soupapes latérales - Graissage à huile perdue - Allumage par magnéto - Boîte à 3 rapports - Transmission par chaîne - Cadre simple berceau à triple fourche arrière -  Suspension av. à parallélogramme - Freins av. et ar. à tambour ø 170 mm - Pneus 27 x 4 - 140 kg - 110 km/h.

Proche parente de la D4, la D3 était une machine paisible, mais coûteuse dont la carrière fut fort discrète. La version présentée est dotée d'un imposant avertisseur à dépression, accessoire alors très en vogue.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.