Web Analytics

 Gnome et Rhone - 250 Junior
 Retour liste des marques


Gnome et Rhone Junior motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
711

Cylindrée : 250
Modèle : Junior
Production : 1933 - 1938
Catégorie : (R) Route

Gnome & Rhône
250 Junior – 1936
La moto des congés payés

1936, l'automobile vient de subir une bouillonnante révolution si bien caricaturée par Charlie Chaplin dans "Les temps modernes". 1936, c'est le Front Populaire et déjà d'inquiétants bruits de bottes. C'est aussi l'invention des congés payés associés à un rêve immense de liberté.

Comme la Traction
A l'instar de Citroën, qui vient de révolutionner le marché avec sa fameuse traction monocoque tout acier, l'industrie moto ne jure plus que par le châssis en tôle emboutie et, suivant le mouvement lancé en 1929 par BMW, Gnome & Rhône se fait le champion français de cette nouvelle technologie. Dès 1930 sortait la 500 V2 et, en 1935, toute la gamme bénéficie du cadre en tôle emboutie depuis la très luxueuse type X 750 cm3 jusqu'à la très populaire 250 Junior, introduite en 1933 et lancée en 1934 par un périple Paris-Bordeaux-Paris parcouru en 20 h 22'…

« Raison de bon sens…»
« Gnome & Rhône » continue le prospectus dans le style inimitable des "réclames" de l'époque « a mis fin à l'anachronisme du cadre en tubes… la moto doit être étudiée suivant les mêmes formules et avec le même esprit que sa grande sœur la voiture… le châssis en tôle d'acier est plus simple à fabriquer, plus robuste en particulier parce qu'il ne nécessite ni soudures ni assemblage délicat et plus esthétique, toutes les formes sont permises » Ces affirmations un tantinet excessives ne sont au demeurant pas dénuées de fondement, mais oublient qu'une telle technique, moins onéreuse en production, réclame un investissement colossal en machines-outils, raison pour laquelle la tôle emboutie se raréfie dans la production motocycliste actuelle.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 250 cm3 (62 x 82 mm) - 8 ch - Carburateur Gurtner ø 20 mm - Allumage magnéto - Bloc moteur-boîte 3 rapports à main - Transmissions primaire par engrenages, secondaire par chaîne - Cadre tôle emboutie - Suspension av. parallélogramme en tôle - Freins à tambour Ø 150 mm - Réservoir 9 l - 110 kg - 3 l/100 km - 80 km/h.

Deux Junior, deux sigles, le losange classique des années trente et le rond en forme d'hélice tournante, rappelant les activités aéronautiques de la marque, utilisé fin 1936



Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.