Web Analytics

 Harley Davidson - 1000 8 soupapes
 Retour liste des marques


Harley Davidson 8 soupapes motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives :
3419

Cylindrée : 1000
Modèle : 8 soupapes
Production : 1916 - 1924
Catégorie : (R) Racing

Harley-Davidson
1000 - 8 soupapes - 1922
La grande époque Harley


Même ceux qui sont insensibles au mythe Harley ne peuvent rester de glace face à la fameuse 8 soupapes. Il s'agit tout bonnement pour certains de l'ultime Harley digne d'intérêt, puisque la dernière à avoir exploité une technique d'avant-garde. Juste après la guerre de 1914, avec une production d'environ 12 000 machines annuelles, Harley-Davidson a pris le relais d'Indian en tant que plus grand constructeur du monde, et cet engin est pour les puristes le dernier relief de cette suprématie.

Prudence légendaire
A l'époque, Harley n'a pourtant rien d'un précurseur. Indian a expérimenté une culasse à quatre soupapes dès 1911, donc avant même les Peugeot et Alcyon de 1913, et la première tentative de Harley en ce sens ne remonte qu'à 1915. L'ingénieur anglais Harry Ricardo, juste après avoir fait profiter Triumph de ses lumières, a aidé au développement de cette machine expérimentale, Harley ayant toujours préféré laisser les autres défricher à sa place. Cette sage attitude lui vaut de survivre aujourd'hui…

Retour en arrière
Dès la fin de la guerre, Indian et Harley s'étripent donc férocement à coups de quatre soupapes, en mono et bicylindres, sur tous les ovales américaines. La technique, toutefois, n'est pas encore pleinement maîtrisée. Dès le milieu des années vingt, ce sont de "bêtes" V-twins à soupapes latérales qui ont pris le relais des belles "8 valve" et dominent les débats. L'Indian comme la Harley auront disparu des pistes en 1928, au profit de machines beaucoup plus conventionnelles. La moto américaine plongera alors dans une profonde léthargie dont elle ne s'est, au moins techniquement, pas encore réveillée.

Bicylindre en V - 989 cm3 (84,1 x 88,9 mm) 45 ch/4 500 tr/min - 4 soupapes culbutées par cylindre - Lubrification sous pression - Allumage par magnéto - Boîte à 3 rapports - Transmission par chaîne - Cadre simple berceau tubulaire - Suspension av. à biellettes oscillantes - Pas de freins - Pneus
3,00 x 26" - 180 km/h

On verra fugitivement la 8 soupapes en Europe, aux mains de Claude Temple et surtout Freddie Dixon, notamment sur l'anneau de Brooklands, entre 1922 et 1924.





Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.