Moto Collection
Facebook FMD Instagram FMD
Accueil - FMD - Fiches - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact FFVE
 Honda - 500 NSR
 Retour liste des marques


Honda NSR  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : B. Thiebault
7304

Cylindrée : 500
Modèle : NSR
Production : 1992 - 1996
Catégorie : (R) Racing
   
Honda
500 NSR / Alex Criville - 1992
La puissance domptée


Durant de nombreuses années, les 500 Honda d'usine étaient réservées au team financé par le cigarettier sud-africain Rothmans. Pourtant à l'aube de la saison 1992, l'Espagnol Criville allait lui-aussi disposer d'une 500 NSR. Ce jeune pilote de 22 ans, champion du monde 125 en 1989, qui avait pourtant disputé deux saisons peu concluantes en 250, prit la place de Sito Pons dans le team Campsa (pétrolier espagnol), qui lui, venait de disputer deux saisons en 500 sur des Honda. Après des débuts tonitruants et une troisième place en Malaisie, historique pour un pilote espagnol, le jeune Catalan remportait le GP des Pays-Bas… après que les stars de la catégorie aient toutes chuté et, en particulier, Michael Doohan qui était largement en tête du championnat du monde.

Big Bang
Si Alex Criville a eu autant de facilité à s'adapter à sa nouvelle machine, c'est sans aucun doute grâce au travail des ingénieurs japonais. Jusqu'en 1991, le gros problème des 500 Honda de GP était qu'elles délivraient leur puissance d'une façon très violente. Pour la saison 1992, le moteur de la 500 Honda adoptait un nouveau calage, puisque c'est tout les 66° que deux des pistons de la NSR recevaient l'impulsion d'une explosion.

L'avantage Honda
La persévérance de Honda à conserver un embiellage monovilebrequin prenait là tout son sens puisque celui-ci permettait de conserver une grande fiabilité, à l'inverse des moteurs Yamaha, Suzuki et Cagiva adoptant le même calage, mais avec deux vilebrequins accouplés. Ce nouveau calage des vilebrequins améliore la motricité de la machine et son efficacité en piste, et, sans sa chute, Michael Doohan aurait été sans aucun doute champion du monde.

4 cylindres 2 t en V à 112° refroidis par eau 499 cm3 (54 x 54,5 mm) - Env. 175 ch/12 500 tr/min - Admission par clapets dans le carter et 4 carbus Keihin Ø 36 mm - Boîte 6 rapports - Cadre poutre en aluminium - Suspensions av. télescopique Showa, ar. monoamortisseur Showa système Prolink - Freins av. double disque Brembo en carbone Ø 290 mm, étriers 4 pistons Brembo, ar. simple disque acier Brembo, étrier double pistons - 131 kg - Env. 310 km/h.

Toujours plus puissante, la Honda 500 de Grand Prix est enfin devenue plus facile à maîtriser et l'Espagnol Alex Criville en tire la quintessence.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.




FMD
© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - FMD - Fiches Moto Passion - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact

Mentions légales