Moto Collection
Facebook FMD Instagram FMD
Accueil - FMD - Fiches - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact FFVE
 Honda - 500 CB 500 R Sumya
 Retour liste des marques


Honda CB 500 R Sumya  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
9102

Cylindrée : 500
Modèle : CB 500 R Sumya
Production : 1972 - 1972
Catégorie : (R) Racing
   
Honda
CB 500 R / Moryo Sumya - 1972
Faux retour


Soichiro Honda a abandonné les Grands Prix fin 1967, mais le démon de la course le tenaille encore et la sortie de sa CB 500 Four, en 1971, est l'occasion pour lui de repenser à taquiner les MV Agusta. La base moteur n'est pourtant pas des plus évoluées, avec son simple ACT et ses deux soupapes par cylindre. Quant à la partie cycle de cette version course, on la reprend plus ou moins de la CB 750 R, qui a remporté Daytona en 1970. Morio Sumiya, qui est alors sans doute le meilleur pilote japonais, va pourtant réaliser au guidon de cette 500 – et de sa version
625 cm3 (cotes 62,7 x 50,6 mm) – quelques belles performances en courses nationales. Il remporte notamment le GP du Japon 1972 (hors championnat du monde), devant la 350 Yamaha officielle d'Hideo Kanaya, une machine refroidie par eau qui préfigure les TZ.

Carrière avortée
On se prend donc à rêver d'envoyer la CB 500 R en Europe, mais Soichiro Honda abandonne bientôt les rênes de sa firme. Ses successeurs, moins attachés que lui au quatre temps, ont d'autres priorités que les GP, et le programme est prématurément abandonné. On entreverra pourtant en Europe une évolution de ce modèle, devenu une 747 cm3 à trois soupapes par cylindre. Cette fragile machine sera fugitivement engagée au Bol d'Or et aux 24 Heures de Spa 1975, ainsi qu'au Trophée du Million 1976, juste avant que Honda développe la RCB 941 cm3 spécifiquement pour l'endurance. Triste fin, c'est au guidon de cette 747 cm3 que Sumiya trouvera la mort lors d'essais sur le circuit du Mans, au printemps 1975.

4 cylindres 4 t face à la route refroidis par air 498 cm3 (56 x 50,6 mm) - 90 ch/13 000 tr/min - Simple ACT entraîné par chaîne - Lubrification par carter sec - Allumage électronique Boîte 5 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau tubulaire - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins av. à disque, ar. à tambour - Pneus av. 3,00 x 19", ar. 3,25 x 18" - 150 kg - 250 km/h.

Est-ce au guidon d'une vraie 500, ou plus probablement d'une 625, que Sumiya remporta le GP du Japon 1972 ? La performance était en tout cas méritoire, car ce moteur n'était au départ guère prévu pour la course.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.




FMD
© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - FMD - Fiches Moto Passion - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact

Mentions légales