Web Analytics

 Itar - 750 Modèle B
 Retour liste des marques


Itar Modèle B motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
1203

Cylindrée : 750
Modèle : Modèle B
Production : 1923 - 1930
Catégorie : (R) Route

Itar
750 Modèle "B" type Armée - 1924
Un avatar de Walter

C'est initialement pour le compte de la firme Walter que l'ingénieur Josef Zubaty - dont la carrière se prolongera chez Farman puis Skoda - conçoit cette machine en 1917 : Walter a abandonné la moto en 1912 pour ne plus se consacrer qu'à l'automobile, mais son département "bureau d'études" est demeuré actif. Le projet cependant est finalement récupéré sous la marque Itar (J. Janatka Tovarna Automontage Radlice), et la production démarre en 1921, essentiellement à usage militaire.

Une production en trois étapes
Il s'agit alors d'une version "A", d'une cylindrée de 706 cm3 (côtes 74 x 80 mm), développant 13 ch à 3 000 tr/min et capable de 90‑km/h, dont environ 300 exemplaires seront construits. Le modèle subit une légère évolution en 1923 et devient le type "B" : le moteur gagne en cylindrée et en puissance. Les livraisons à l'armée cessent toutefois en 1926 et la production civile est interrompue en 1927. Elle est cependant reprise l'année suivante avec un réservoir plus moderne, pour se voir définitivement stoppée en 1930.

Derniers soubresauts…
Sous la marque Itar, mais cette fois sous la direction technique de Frantisek Holubovsky, auront également été lancées deux 350 (en 1927) et deux 500 (en 1928), animées par des moteurs britanniques JAP à soupapes latérales ou culbutées. Leur carrière prendra aussi fin en 1930. L'on n'entendra plus jamais parler de cette firme praguoise, qui, comme bien des entreprises nées d'une demande des marchés publics, sera morte avec elle sans avoir su profiter à plus long terme de ce tremplin.

Moteur 4 temps bicylindre à plat - 746 cm3 (77 x 80 mm) - Soupapes latérales - Allumage par magnéto - 17 ch/3 800 tr/min - Boîte de vitesses 3 rapports commandée à la main - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre double berceau tubulaire - Suspension av. à parallélogramme - Freins av. et ar. à patins - 105 km/h.

Nettement inspirée des Douglas britanniques qui faisaient alors fureur, l'Itar était exclusivement réservée aux marchés administratifs. Moto exposée au Musée des techniques de Prague




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.