Web Analytics

 Jonghi - 350 TJ 4
 Retour liste des marques


Jonghi TJ 4  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
712

Cylindrée : 350
Modèle : TJ 4
Production : 1932 - 1939
Catégorie : (R)

Jonghi
350 TJ 4 – 1932
Victoire du classicisme


Première au Grand Prix de Rome et vainqueur au Bol d'Or 1932, détentrice d'un record du monde en 1933 avec vingt-quatre heures couvertes à la moyenne de 116,78 km/h… Tels sont entre autres les succès de la Jonghi TJ 4 aux mains des plus grands champions français, Louis Jeannin, Georges Monneret ou Remondini fils.

Petite marque et glorieux antécédents
Jonghi n'est pourtant qu'une toute petite marque créée en 1930 dans la banlieue parisienne par le financier Tito Jonghi qui va donner ses initiales à la TJ 4 et l'ingénieur Giuseppe Remondini, transfuge du service compétition d'Alfa Romeo qui a également été directeur technique chez deux constructeurs de moto italiens Frera et Nagas & Ray. Les 350 de cette dernière marque étant simplement rebaptisées pour devenir des Jonghi.

Pas de secrets, ni de révolution technique
Aucune technique révolutionnaire ne vient expliquer les succès de la TJ 4. Son moteur était un classique monocylindre quatre temps de 350 cm3 à soupapes latérales (105 km/h) ou culbutées (135 km/h) monté dans un rigide cadre double berceau sans suspension arrière et toute sa supériorité en course n'était due qu'à une très soigneuse mise au point. Il en est souvent ainsi en compétition où les novateurs essuient les plâtres du développement de nouvelles techniques, tandis que les palmes sont remportées par les plus fins préparateurs qui se sont contentés de travailler sur des bases bien connues. Jonghi disparaîtra en 1956 après avoir aussi produit une 125 cm3 quatre temps d'une aussi belle facture que sa 350, un autre vélomoteur deux temps et un scooter.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 346 cm3 (70 x 90 mm) - 17 ch/5 800 tr/min - Graissage sous pression et carter humide avec réservoir additionnel extérieur - Bloc moteur-boîte 3 rapports commande à main - Cadre double berceau ininterrompu - Suspension av. par fourche parallélogramme - Roues de 19" - Réservoir 13 l - 125 kg - Vitesse 140 km/h, en course à l'essence-benzol : 160 km/h.

Simple et classique, la Jonghi TJ 4 est l'une des plus belles motos de sport et de course françaises des années trente. Il n'en fut produit que huit-cent exemplaires de 1932 à 1939.



En savoir plus

Un site entièrement consacré à Giuseppe Remondini et Jonghi :
cliquez ici
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.