Web Analytics

 Kawasaki - 250 KR
 Retour liste des marques


Kawasaki KR  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : D. Ganneau
8613

Cylindrée : 250
Modèle : KR
Production : 1977 - 1982
Catégorie : (R) Racing

Kawasaki
250 KR / Eddie Lawson - 1981
Question de calage


L'engagement de Kawasaki en GP a toujours été sporadique, mais marquant. Apparue en 1975 aux mains d'Yvon Duhamel, la KR a disparu en 1976 et n'a réellement percé en Grands Prix qu'en 1977, après une profonde refonte : un nouveau cadre à suspension arrière Unitrak, ainsi qu'un moteur au calage modifié. Des pistons montant et descendant en même temps (et non de façon alternée) permettaient désormais de résoudre les insurmontables problèmes de vibrations de la première version.

Homogénéité d'abord
Remarquablement équilibrée en partie cycle, la KR n'était pas extrêmement puissante, mais dotée d'une excellente accessibilité mécanique et très fiable grâce à un circuit de refroidissement très étudié (elle fut la première à y accorder autant de soin). Elle a marqué toute une génération et a incité l'Autrichien Rotax à copier son architecture pour son propre bloc 250. Les huit titres mondiaux de Kork Ballington (250 et 350 en 1978 et 1979) puis d'Anton Mang (250 en 1980-81 et 350 en 1981-82), les victoires de Jean-François Baldé, Mick Grant, Gregg Hansford et Edi Stöllinger établiront la légende de la KR. Kawasaki abandonnera pourtant les Grands Prix fin 1982 et n'y est hélas pas revenu depuis, malgré l'apparition fugitive d'une 250 expérimentale, en 1992.

Dernier sursaut
Hormis les pilotes officiels, quelques privilégiés disposeront aussi de cette machine, dont les Français Christian Estrosi, Jean-Louis Guignabodet et Hervé Guilleux, ce der-
nier parvenant même à remporter le GP d'Espagne 1983.

Bicylindre 2 t en tandem refroidi par eau - 249 cm3 (54 x 54,4 mm) - 65 ch/12 000 tr/min - Distribution par disques rotatifs - Lubrification par mélange - Allumage électronique - Boîte 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau tubulaire - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante à leviers - Freins av. et ar. à disques - Pneus 18" - 100 kg - 250 km/h.

Avant d'obtenir quatre titres mondiaux en 500 avec Yamaha puis Honda, Eddie Lawson avait démarré sa carrière sur Kawasaki et fit l'apprentissage des Grands Prix au guidon d'une KR, comme ici au Castellet.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.