Web Analytics

 Lambretta Innocenti - 125 Course
 Retour liste des marques


Lambretta Innocenti Course motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : Mick Woollett
8620

Cylindrée : 125 cm3
Modèle : Course
Production : 1949 -
Catégorie : Moto Course

Lambretta (Innocenti)
125 corsa 2 temps - 1949
Face à une concurrence imparable

Dans l'immédiat après-guerre, les usines Piaggio et Innocenti se livrent à un combat de géants pour promouvoir les ventes, si profitables, de leurs scooters Vespa et Lambretta qui envahissent le monde. Les deux marques rivalisent avec leurs clubs réunissant les amateurs dans maints rallyes et autres manifestations. Mais, en 1949, leur lutte prend une nouvelle voie lorsque Lambretta veut prouver la supériorité de ses machines en s'attaquant aux records du monde sur longue distance.

Record sur longue et très longue distance
Lambretta a construit à cet effet un scooter totalement caréné animé par un monocylindre deux temps et, en mars 1949, ce curieux engin, piloté par une équipe de quatre pilotes italiens sur l'autodrome de Montlhéry près de Paris, va établir une kyrielle de records sur des distances allant de 500 km, parcourus à 109 km/h, à  5 000 km, couverts en 57 heures et 8 minutes à 97,8 km/h de moyenne. Certains de ces records restent d'ailleurs toujours invaincus.

Des records à la course, il n'y a qu'un pas
Il fut franchi lorsque la FIM annonça la création d'un championnat du monde 125 cm3 couru lors des principaux Grands Prix. Pour tous les fans de Lambretta, la participation de leur firme était évidente. Une 125 cm3 fut donc construite. Baptisée 2T, elle était animée par un moteur deux temps dérivé de celui des scooters et équipé d'une boîte à quatre rapports serrés. Sa principale particularité était sa transmission par arbre, une nouveauté en course en petite cylindrée bien que BMW puis MV Agusta aient fait ce choix en 500 cm3. Malheureusement, la 2T s'avéra totalement incapable de rivaliser avec les monocylindres quatre temps Mondial et Morini, et Lambretta se retira très vite des Grands Prix.

Monocylindre 2 temps refroidi par air - 123 cm3 (52 x 58 mm) - 10 ch/8 000 tr/min - Carburateur Dell'Orto, alimentation par la jupe du piston - Allumage volant magnétique - Graissage par mélange - Bloc moteur-boîte 4 rapports - Transmissions primaire par pignons, secondaire par arbre - Cadre à section principale en tôle emboutie - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante contrôlée par barres de torsion et amortisseurs à friction - Freins à tambour - Pneus 21" - 80 kg - 130 km/h.

La participation de Lambretta aux Grands Prix 125 fut aussi éphémère que désastreuse avec cette moto qui se distinguait par sa transmission acatène.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Albinas Baracevičius, Serge Basset, Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Alain et Thibault Jodocius, Helmut Krackowizer, Jean Malleret, Michel Montange, Christian Rey, Mike Ricketts, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.