Web Analytics

 Liberia - 125 type Y - moteur Ydral AJ55 monotube
 Retour liste des marques


Liberia type Y - moteur Ydral AJ55 monotube  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : club du Motocyclettiste
9839

Cylindrée : 125
Modèle : type Y - moteur Ydral AJ55 monotube
Production : 1955 - 1956
Catégorie : R (Route)

Libéria 
125 type Y - Ydral AJ55 Monotube 1955
La marque grenobloise à son apogée

Les moteurs Ydral monotubes conçus à l'origine par Gaston Durand sont désignés par les initiales des prénoms des deux gendres du fondateur Anatole Lardy, AJ pour André Louveau et Jean Bouillard (le mari de Jacqueline Lardy fille du fondateur et mère de Catherine auteure du livre sur la marque).

Libéria et Ydral
En 1954, enfin, Ydral livre à Libéria les premières monotubes avec 112 unités de 125 AJ 54 et, mi-septembre, les 4 premières AJ 55. Du coup Libéria abandonne les quatre temps AMC et présente en 1955 la Type Y en 125 et en 175 cm3 qui sera l'un de ses plus beaux modèles. Tout à fait moderne pour son époque, en tout cas, avec des suspensions télescopique à l'avant et oscillante à l'arrière et de superbes moyeux freins centraux. On est plus étonné par le cadre simple berceau en tubes carrés en acier de 3 mm d'épaisseur, dont les premières versions avaient d'ailleurs de sérieux problèmes de résistance aux vibrations. De cette belle Libéria 125 sera même dérivé une version légèrement modifiée pour équiper la police municipale grenobloise. 

Des Grenobloises à la mode d'Italie
Un look très italien pour cette superbe Libéria Y 125 de 1955 qui inaugure le moteur Ydral AJ55 monotube disponible en version Tourisme délivrant 10,4 ch à 6000 tr/min et Sport avec cette fois 12,8 ch à 6600 tr/min. Le très beau réservoir sport spécifique à Libéria ne vient pas des fournisseurs traditionnels comme Motaz, mais il est fabriqué comme les caches latéraux par Patriarca à Lyon. Libéria, alors à son apogée, produit 200 deux roues motorisés par an, dont 50% de 50 cm3. La marque propose au salon 1956 trois modèles de 175, les types 577 Grand Sport, le type 578 c'est à dire la même avec un moteur Sachs 175 cm3 et la 579 "Raid" type Bol d'Or réalisée sur la base de la 577 à moteur Ydral, cette fois en mode sport avec une super culasse Maucourant, des moyeux frein spéciaux, une selle biplace à dosseret type compétition, un carénage de phare et des jantes aluminium. C'est malheureusement le chant du cygne de la marque, car la moto française est bien malade en cette fin des années 50 et Libéria, bien qu'il soit spécialisé dans le créneau le moins touché de la moto sportive et luxueuse, décline comme tout le monde. En 1958, l'usine grenobloise ne produit que 1437 motorisés en ne proposant pas moins de 18 modèles : 9 cyclomoteurs, 5 vélomoteurs 125 cm3 et quatre 175 cm3.  La dernière moto Libéria, une 175 à moteur Ydral sera vendue en 1963.  

Bloc-moteur Ydral AJ55 monocylindre deux temps refroidi par air - Cylindre en alliage léger chemisé fonte - 125 cm3 (54 x 54 mm) -12,8 ch/6600 tr/min - Balayage Schnürle, 2 transferts  et piston plat - Alimentation par carburateur Dell'Orto - Allumage/éclairage par volant magnétique SAFI ou ABG - Graissage par mélange - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Boîte 4 rapports par sélecteur double branche à droite -  Démarrage au kick - Cadre simple berceau ininterrompu en tubes carrés - Suspension avant télescopique, ar. oscillante - Freins à tambour centraux - Pneus 3,00 x 19" - 95 kg - 100 km/h.

Une des plus belles petite moto sportive françaises de son époque.


Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.