Web Analytics

 MM - 250 251 A
 Retour liste des marques


MM 251 A motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
9301

Cylindrée : 250
Modèle : 251 A
Production : 1953 -
Catégorie : (R) Route

MM
Tipo 251 - 1951
La Rolls Royce "bolognese" de la moto


Il existe trois marques MM dans le monde : une américaine, une anglaise et une italienne. Seule l'italienne est un peu connue, et elle mériterait sans doute de l'être davantage.

Mazzetti, Morini et autres
La marque MM porte les initiales des Bolognais Mario Mazzetti et Alfonso Morini. Mazzetti ne vient à la moto qu’en 1923, après avoir perdu son emploi à cause de ses idées antifascistes et construit seul un premier moteur 125 cm3 deux temps, qui s'avère robuste et rapide. Alfonso Morini, qui possède depuis ses dix-huit ans son propre atelier de réparations, est séduit par la réalisation de Mazzetti et réunit les capitaux pour fonder la société MM, en 1924. Aidé par l'arrivée, en 1927, du Dottore Salvia comme actionnaire principal, MM devient une petite entreprise tout à fait rentable et parvient même à éviter une crise quand Alfonso Morini quitte l'entreprise, en 1937, pour fonder sa propre marque, Moto Morini. Pour MM, les difficultés commenceront en 1950, à la mort de Salvia. Ses héritiers voulant réaliser leurs parts dans l'affaire, Mazzetti se retrouve presque seul à la tête de MM, qui ne réussit pas à évoluer vers le cyclomoteur et le scooter et qui est mis en faillite, en 1957.

De la 47A à la 51A
La 250 type 47A naît au salon de Milan 1946 avec une distribution par arbre à cames en tête entraîné par chaîne ; la culasse, en alliage léger, et le cylindre se signalent de nouveau par un ailettage très développé. Mais elle n’est qu'une machine intermédiaire avec sa boîte séparée et c’est sur les modèles 51A ou 51AS "Sport" qu'apparaît le semi-bloc à boîte extractible, qui sera produit jusqu'à la disparition de la marque.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 248 cm3 (64 x 77 mm) - 14 ch/6 800 tr/min - Taux de compression 7 à 1 - Cylindre fonte et culasse aluminium - 1 ACT entraîné par chaîne Allumage magnéto Bosch - Carbu Cozette Ø 22 mm - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Embrayage multidisque - Boîte à 4 rapports - Cadre double berceau continu - Suspensions av. télescopique, ar. coulissante - Freins à tambour Pneus 3,00 x 19" - 155 kg - 125 km/h.

Le plus gros défaut de cette belle MM de la dernière génération était… sa trop grande qualité de fabrication, qui se traduisait par un prix trop élevé.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.