Web Analytics

 MV Agusta - 500 GP 6 cylindres
 Retour liste des marques


MV Agusta GP 6 cylindres motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
4902

Cylindrée : 500
Modèle : GP 6 cylindres
Production : 1957 - 1958
Catégorie : (R) Racing

MV Agusta
500 GP 6 cylindres - 1958
La première "six pattes"


Quand on parle de motos à six cylindres, on pense naturellement à Honda, un peu à Benelli, parfois à Kawasaki, éventuellement à Laverda, mais rarement à MV Agusta. La prestigieuse firme milanaise a pourtant, à deux reprises, développé de tels moteurs pour la course.

Sept ans avant Honda
La première fois, c'est en 1957. La concurrence fait alors rage en 500 cm3 entre la BMW Rennsport de Zeller, les Guzzi monocylindre et V8 de Dale et Campbell et les Gilera-4 de Liberati et McIntyre, au point que les MV-4 de Surtees et Terry Shepherd se voient nettement distancées. La MV-6 apparaît aux essais du dernier Grand Prix avec Nello Pagani, mais sa puissance ne suffit pas à compenser poids et encombrement. Or, en 1958, Gilera et Guzzi ont déserté les Grands Prix, décidément trop coûteux, et Walter Zeller a raccroché pour raisons familiales. Surtees et Hartle n'ont plus qu'à assurer le doublé sans se forcer avec les MV-4. Hartle n'exhumera la "6" que lors du dernier GP, sans résultat, une fois le titre assuré. La "4", sans rivale, restera championne du monde jusqu'en… 1965, et l'on ne reverra une MV-6, entièrement différente, qu'en 1969.

Autre première technique
Cette 350 à vingt-quatre soupapes n'aura pas le temps d'être alignée en GP, tuée par la nouvelle réglementation limitant à quatre le nombre des cylindres. La "6" de 1957 restera dans l'histoire comme la première moto à six cylindres, mais aussi, sans doute, la première à avoir utilisé des cylindres chromés dur, non chemisés, dans le but initial de diminuer leur épaisseur, donc l'envergure du moteur.

Six cylindres en ligne 4 t refroidis par air - 499 cm3 (48 x 46 mm) - 75 ch à 15 000 tr/min Distribution à double ACT entraîné par cascade de pignons - Lubrification par carter humide - Allumage par magnéto - Boîte
6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre double berceau tubulaire démontable Suspensions av. télescopique, ar. oscillante Freins av./ar. à tambour - Pneus av.
3,00 x 18", ar. 3,50/5,20 x 18" - 145 kg -
240 km/h.

Une seule sortie dans la carrière de la 500 MV 6, le Grand Prix d'Italie 1958 à Monza où John Hartle mènera une course effacée.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.