Web Analytics

 MV Agusta - 500 route
 Retour liste des marques


MV Agusta route  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
8301

Cylindrée : 500 cm3
Modèle : route
Production : 1951 - 1951
Catégorie : (R) Route

MV Agusta
500 quatre cylindres route - 1950
Dix-huit ans avant la Honda 750 Four


MV Agusta qui, mis à part un 125 twin deux temps utilitaire en 1947, n'a jamais construit que des monocylindres, frappe un grand coup, en 1950, avec une double révolution.

Le salon avant le circuit
La première bombe apparaît par surprise au printemps 1950 où MV présente à la Fiera Campionaria de Milan sa première quatre cylindres de course, qui restera l'un des rarissimes motos de compétition dévoilée au public avant de prendre la piste. La Quattro débute au GP de Belgique, pratiquement sans mise au point, et signe une quatrième place derrière les Gilera et AJS. Elle évoluera avec le glorieux destin que l'on sait en délaissant dès l'année suivante sa fourche à parallélogramme en tôle contre une télescopique puis en optant, en 1952, pour une transmission par chaîne.

Double jeu
MV Agusta joue sur tous les tableaux et présente, au salon de la moto de Milan, en novembre 1950, une copie conforme de sa machine de GP gréée pour la route. C'est la première fois qu'une moto aussi sophistiquée est offerte au public (18 ans avant la Honda 750 Four !) avec un double ACT, une transmission par arbre, un poids modéré grâce à l'emploi intensif d'alliages, une suspension arrière à parallélogramme (qui réapparaîtra en course dans les années soixante-dix) et une vitesse annoncée vertigineuse : 170 km/h. Avec de tels arguments son prix de 950 000 lires n'était pas exagéré face à un monocylindre sportif comme la 500 Gilera Saturno vendue à 500 000 lires. Malheureusement, MV n'osa (ou ne put) passer à l'acte et cette première MV Quattro n'arriva jamais en magasin.

(Données de la 500 course entre parenthèses) 4 cyl. face à la route 4 t, refroidis par air -  494 cm3 (54 x 54 mm) - 40 ch/8 500 tr/min - 2 ACT entraînés par engrenages centraux - Allumage batterie, bobine et distributeur - 2 carbus Ø 27 (28) mm - Embrayage monodisque à sec - Boîte 4 rapports par 2 sélecteurs (à droite et à gauche) - Transmission par arbre - Cadre double berceau en tubes et tôle emboutie - Suspensions av. à parallélogramme, ar. oscillante à parallélogramme et barres de torsion, amortisseurs à friction - Freins tambours simple cames 230/220 mm - Pneus 19" (20") - 155 (118) kg - 155 (190) km/h.

Cette fabuleuse machine ne sera malheureusement jamais commercialisée.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Albinas, Serge Basset, Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Alain et Thibault Jodocius, Helmut Krackowizer, Jean Malleret, Michel Montange, Christian Rey, Mike Ricketts, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.