Moto Collection
Facebook FMD Instagram FMD
Accueil - FMD - Fiches - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact FFVE
 Maïco - 250 S II Blizzard
 Retour liste des marques


Maïco S II Blizzard motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
9411

Cylindrée : 250
Modèle : S II Blizzard
Production : 1958 -
Catégorie : (TT) Cross
   
Maico
250 S II Blizzard - 1957
Premiers pas en motocross


Fondé, en 1926, par Ulrich Maisch à Poltrin-gen-Tübingen, près de Stuttgart, Maico débute par la construction de vélos et la vente d'accessoires et de pièces de motos. En 1933, ses fils, Wilhelm et Otto, lancent les premières motos équipées de deux temps Sachs 98 cm3 et JLO 119 cm3. Leur succès pousse Maico à s'installer à Pfäffingen et, en 1938, la gamme s'étend du 50 à moteur Saxonette, logé dans la roue, aux 60, 98, 119 et 143 cm3 et la production annuelle est de 21 000 machines dont 70% pour l'exportation. Maico présente son propre 148 cm3 en 1948 et ses ventes passent de 5 600 unités en 1950 à 8 900 en 1951. En 1952 naît un 174 cm3 de 9,2 ch à 5 000 tr/mn qui va s'illustrer en rallyes en remportant le "Deutsch-land Fahrt" avec treize médailles d'or et trois d'argent, puis en ramenant six médailles d'or des ISDT et une victoire à "l'Alpenfahrt".

Scooter et tentative de diversification

Maico lance aussi, en 1952, le Maicomobile, un scooter dont la production atteindra, d'ici à 1953, 25 000 unités. L'usine de Pfäffingen devenant trop petite, Maico s'établira à Herren-berg. Mais le marché de la moto est en crise en Allemagne et Maico déposera son bilan, en 1958, après avoir tenté de se diversifier avec la voiturette Champion, en 1957.

Premiers succès
Entre-temps, Maico s'était efficacement investie en motocross avec des modèles dérivés de ses routières sportives, les 175 et 250 cm3 Blizzard. Maico remportera deux beaux titres au championnat allemand en 1957, en catégorie 175 avec Klaus Kaemper et en 350 cm3 avec Manfred Schick au guidon d'une 250 suralésée. Les mêmes machines étaient utilisées en cross ou en enduro avec des modifications de détails. Cette belle 250 brilla encore au championnat d'Europe 1958 avec Müller, Kaemper, Betzlbacher (vainqueur en 1957) et le Hollandais Schrane.

Monocylindre 2 t refroidi par air - 247 cm3 (67 x 70 mm) - 15 ch/5 200 tr/min - Grais-sage par mélange - Bloc moteur-boîte 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre simple berceau - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante - Freins à tambours centraux - Pneus av. 21", ar. 19" - 120 kg - Version routière : 120 km/h.

Cette exemplaire d'une des premières Maico de cross se distinguait en inventant la plaque de numéro faisant office de cache latéral entourant l'échappement.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.




FMD
© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - FMD - Fiches Moto Passion - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact

Mentions légales