Web Analytics

 Minarelli - 125 GP
 Retour liste des marques


Minarelli GP  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
8416

Cylindrée : 125
Modèle : GP
Production : 1979 -
Catégorie : (R) Racing

Minarelli
125 Grand Prix / Angel Nieto - 1979
La moto huit fois championne du monde


Au début des années quatre-vingt, la catégorie des 125 est, avec les 500, l’une des plus disputées car beaucoup d'usines s’y investissent.

Une carrière météorique
Minarelli vient aux Grands Prix en 1978 avec Angel Nieto, déjà neuf fois champion du monde. Pour cette première saison, Minarelli s'octroie les deuxième et troisième places avec Nieto et Pierpaolo Bianchi. Le premier titre mondial de la marque vient en 1979 avec Nieto, mais en 1980 c'est le MBA de Bianchi qui est champion du monde devant la Moto-bécane de Guy Bertin, et le Minarelli de Nieto n'est que troisième. Ce n'est que partie remise, les Minarelli de Nieto et Loris Reggiani (plus tard célèbre en 250 sur Aprilia) finissent en tête en 1981. Minarelli se retire alors des Grands Prix, mais ses 125 ne feront que changer de couleur et, rebaptisées Garelli, s'octroieront encore le titre mondial avec Nieto de 1982 à 84 puis avec Gresini et Cadalora de 1985 à 87.

Möller a encore frappé
Dessiné par l'ingénieur allemand Jorg Möller, le Minarelli change peu en 1980, après son départ chez Morbidelli pour y travailler sur la 500. Ses cotes sont de 44 x 41 mm, comme les MBA, Motobécane et maints autres, et le moteur, alimenté par deux disques rotatifs, a ses cylindres séparés inclinés de 30° sur l’avant. Il pèse, complet, environ 23 kg et la moto, à peine 80. Son développement fut assuré, chez Minarelli, par l’inséparable duo de Jan Thiel, pour le moteur, et Martin Mijvaart, pour la partie cycle. Deux Hollandais qui se sont illustrés déjà, chez Jamathi en 1971, Piovaticci en 1975 puis Bultaco en 1976. Ainsi Angel Nieto inaugurera-t-il, en 1980, un cadre coque en inox en filiation directe avec celui du Bultaco, tandis que Reggiani continuait à utiliser le cadre tubulaire.

Bicylindre 2 temps incliné de 30° refroidi par eau - 124 cm3 (44 x 41 mm) - 44 ch/14 000 tr/min - Compression 14 à 1 - Alimentation par distributeurs rotatifs et 2 carburateurs Ø 29 mm - Boîte 6 rapports - Transmission par chaîne - Cadre tubulaire double berceau - Suspensions av. télescopique Marzocchi Ø 32 mm, ar. oscillante à 2 combinés - Freins monodisques Zanzani Roues Campagnolo - Pneus 2,50/275 x 18" - 80 kg (78 avec cadre coque) - 245 km/h.

L'Espagnol Angel Nieto, âgé de 32 ans en 1979, remportait cette année-là huit Grands Prix sur treize tout en ne participant pas à trois épreuves !




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.