Moto Collection
Facebook FMD Instagram FMD
Accueil - FMD - Fiches - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact FFVE
 Monet Goyon - 250 Motoball dérivée de LS3
 Retour liste des marques


Monet Goyon Motoball dérivée de LS3 motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
2907

Cylindrée : 250
Modèle : Motoball dérivée de LS3
Production : 1937 -
Catégorie : (R) Racing
   
Monet-Goyon
250 cm3 spéciale Moto-ball - 1936
Le football sur deux roues, un sport en voie d'oubli


Le moto-ball est un témoin, si besoin en était, de la diversité d'utilisation de la moto. Ce nouveau sport, aussi spectaculaire qu'intense, reçoit ses règles définitives, après les balbutiements de ses débuts, vers 1930-31.

Règles anciennes pour sport nouveau
La cylindrée des motos est limitée à 250 cm3 et les équipes sont constituées de trois avants, un arrière et un goal ; le ballon a un diamètre d'environ 40 cm. Les dimensions et le tracé du terrain sont identiques à ceux du football. Un match se décompose en quatre périodes : une première partie de vingt minutes, une seconde de quinze ; après changement de camp, troisième partie de quinze et, enfin, quatrième de vingt minutes ; entre chaque partie, arrêt de dix minutes. Les coups-francs, corners et penalties sont sanctionnés.

Six titres consécutifs
Devant l'engouement des joueurs, utilisant des motos du commerce simplement adaptées, des constructeurs (Monet-Goyon, Prester, Terrot) conçoivent des engins spécifiques. La firme mâconnaise propose tout d'abord des motos à moteurs Villiers deux temps 250 cm3 à simple, puis double échappement, fourche avant haubannée renforcée, boîte à deux vitesses, double pédale de frein, tube guide-ballon ceinturant l'avant du bas moteur. Dès 1936, le moteur Villiers est remplacé par le 250 cm3 quatre temps culbuté "maison", emprunté à la version civile LS3S et prévu pour fonctionner au mélange essence-benzol (50/50), qui est logé dans la même partie cycle. Que ce soit avec les moteurs Villiers ou les LS3S, les équipes dotées des Monet-Goyon ou Kœhler-Escoffier seront championnes de France de 1933 à 1938 inclus.

Monocylindre incliné 4 t - 250 cm3
(63,5 x 78 mm) - 9 ch/4 500 tr/mn en version "civile" - Boîte séparée à 2 ou 3 rapports commandées à main ou au pied - Transmission par chaînes - Démarrage "à la poussette" - Cadre simple berceau interrompu - Fourche av. à parallélogramme - Roues de 19" - Freins à tambours latéraux - 90 kg -
80 km/h maxi sur le terrain.

Les machines de moto-ball feront preuve d'une belle longévité et seront bien souvent modifiées : ainsi le carter de chaîne de cette LS3S est un rajout ; mais le petit réservoir, emprunté à un 98 cm3, est d'origine.


Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.




FMD
© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - FMD - Fiches Moto Passion - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact

Mentions légales