Web Analytics

 Motobi - 175 Sport Speciale
 Retour liste des marques


Motobi Sport Speciale  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
5313

Cylindrée : 175
Modèle : Sport Speciale
Production : 1965 - 1965
Catégorie : (R) Racing

Motobi
125 & 175 Sport Speciale - 1965
L'élégance et l'efficacité


Après avoir débuté par des deux temps, Giuseppe Benelli (avec un B comme Moto B) se lance en 1956 dans le quatre temps avec les 175 Catria et 125 Imperiale. Pour garder sa toute récente image de marque, il conserve la même superbe forme ovoïde de ses moteurs, tant et si bien qu'il n'est pas évident de distinguer au premier coup d'œil le twin deux temps des monocylindres quatre temps qui lui font suite. La partie cycle reste, elle-aussi, identique avec son original cadre poutre en tôle emboutie (généralisé dans la gamme en 1956).

Fin de carrière sous un pseudonyme
Le Catria poursuivra sa carrière jusqu'après la réintégration de Motobi dans le giron de Benelli, en 1962. Son moteur sera même utilisé, en 1961, sur un scooter Motobi. Le label Motobi disparaît en 1966 mais le moteur est utilisé dans la gamme Benelli. Le 125 Sprite cinq vitesses de 1967 n'est qu'une évolution de l'Imperiale. Il sera suivi, en 1969, par les Sport Speziale et Sport Scrambler en 125 et 250 et dont les culasses se parent, malheureusement, d'ailettes plus carrées. La mécanique a bien évolué depuis les 8,5 à 6 800 tr/min du premier 175 Catria de 1957. Le 125 Sport Speciale vaut 10 ch à 9 000 tr/min, 100 kg et 130 km/h, tandis que la 250 annonce 14 ch et 140 km/h.

Et même en course
Pour le championnat national Junior en 1964, Motobi construit la DS Sport 175 à boîte 4 vitesses qui revendique 180 km/h et la puissance impressionnante pour un monocylindre culbuté de 24 ch à 10 000 tr/min. En 1966, il prépare une 125 course spécialement destinée aux États-Unis qui annonce 20 ch, tandis que la Sprite 250 donnait naissance à des versions Daytona (74 x 57) de 207 et 245 cm3 (74 x 57 mm), toujours équipée du cadre coque Motobi. La 245 vaut 30 ch à 10 500 tr/mn et pèse 90 kg.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 124 cm3 (54 x 54 mm) - 10 ch/ 9 000 tr/min & 172 cm3 (62 x 57) - Soupapes culbutées - Graissage par carter humide - Embrayage multidisque en bain d'huile - Boîte 4 rapports - Transmission par chaîne - Cadre poutre en tôle d'acier - Suspensions av. télescopique, ar. oscillante à 2 combinés - Freins à tambour ø 150/140 mm - Pneus de 18" - 90 & 98 kg - 130 & 135 km/h.

Ici, à Manille en 1965, un 175, dont le réservoir est remplacé par un simple bidon, vient de remporter une course d'accélération en catégorie 151 à 200 cm3.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.