Web Analytics

 Motom - 51 Corsa
 Retour liste des marques


Motom Corsa motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
9319

Cylindrée : 51
Modèle : Corsa
Production : 1959 - 1962
Catégorie : (R) Racing

Motom
50 compétition / Peter Inchley - 1959
L'aboutissement d'un concept de génie

Né en 1945 à Milan, Motom se fera remarquer, jusqu'à la fin des années soixante, par l'originalité de ses concepts techniques. Le Motom 48 cm3 voit le jour à la fin de 1947. Il a trois vitesses, annonce 1,4 ch à 4 500 tr/mn, 50 km/h et pèse 35 kg sans suspension arrière et avec une fourche avant à parallélogramme en tôle emboutie. Ce "48", qui restera l'un des principaux chevaux de bataille de la firme, est un chef-d'œuvre du genre et donnera maintes preuves en tourisme, comme en course, du bien-fondé de ses choix techniques originaux.

Une simple croix en tôle emboutie
Le cadre est constitué d'une croix en tôle emboutie qui joint en ligne droite la colonne de direction à l’axe de roue arrière, tandis que la branche perpendiculaire fait office de tube de selle au-dessus et supporte, en dessous, le petit moteur quatre temps fixé en porte à faux. Le premier cyclomoteur de 48 cm3 se double, au milieu des années cinquante, d'une version 51 cm3 sans pédales qui existe en diverses versions, dont une Sport qui atteint 70 km/h.

Le cyclomoteur se mue en racer
Sur cette base, l'usine construira, en 1958, cinq ou six exemplaires de cette remarquable version course qui va s'illustrer dans de nombreuses épreuves en Italie, en particulier dans des courses de côte. Il établira aussi une série de records sur l’autodrome de Monza, dont les 1 000 km couverts à 87,3 km/h et 24 heures à 89 km/h. Preuve du génie de la conception choisie au départ, la base mécanique et la partie cycle restent identiques à la version de série avec un allégement maximal. Seule la culasse du petit quatre temps est totalement revue en empruntant au T/TS 98 cm3 son inhabituel système de rappel des soupapes par barres de torsion.

Monocylindre 4 temps refroidi par air - 48 cm3 (39 x 40 mm) - 5,5 ch/10 000 tr/min - Soupapes commandées par tiges et culbuteurs, rappel par barres de torsion – Boîte 5 rapports - Transmission par chaîne - Cadre monopoutre en tôle emboutie - Suspensions av. télescopique, ar. coulissante - Freins à tambour - Pneus 18" - 45 kg - 125 km/h.

Le Motom d'usine courut en 1961 à Snetterton aux mains de Peter Inchley qui établit un record du tour à 90,53 km/h.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.