Web Analytics

 Motom - 98 98 T
 Retour liste des marques


Motom 98 T motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
9976

Cylindrée : 98
Modèle : 98 T
Production : 1955 - 1960
Catégorie : R (Route)

Motom

98 T

1955

 

Dévoilé au salon de Milan de 1955 en versions T et TS, le Motom 98 reste en production jusqu‘en 1960 avec une très discrète carrière due principalement à son prix. Motom ferme ses portes en 1970.

 

Un design révolutionnaire

Quelle ligne ! Ce Motom 98 T s’impose comme l’une des recherches de style les plus marquantes de son époque avec une homogénéité et une finition remarquables. Le moteur quatre temps horizontal, caréné à la façon d’un réacteur s’accroche sous un cadre compos » de deux coques en tôles soudées. L’essence est dans le cadre et le faux réservoir est en fait un petit coffre dissimulant le bouchon de remplissage d’essence et la batterie tout en laissant place pour une trousse à outils et quelques babioles. Remarquable encore par son élégance et sa sobriété, le garde-boue fait office de support pour le bras en tôle emboutie de la suspension qui, comme l’arrière, est contrôlée par des blocs caoutchouc travaillant en torsion, solution très en vogue dans ces années 50. 

 

Des solution originales

Le Motom foisonne d’originalités tant techniques, qu’esthétiques.  Le rappel des soupapes est confié à des barres de torsion, une solution peu courante dont les chantres les plus connus sont, en moto, la CB 450 Honda de la fin des années 60 et, en automobile, les bicylindres Panhard.

Le sélecteur est à gauche contrairement à l’usage en Italie (la pédale de droite, ici abaissée est celle du kick) et l’échappement est dédoublé avec un très court silencieux chromé de chaque côté. 

 

Moteur monocylindre 4 temps refroidi par air – 98 cm3 (50 x 50 mm) – 6,75 ch/8200 tr/min - Soupapes culbutées rappelées par barres de torsion - Carburateur Weber 22 DRM – Démarrage par kick à gauche – Boîte 4 rapports par sélecteur à droite – Embrayage multidisque humide – Transmission finale par chaîne – Cadre en tôle emboutie – Suspension avant à roue poussée, arrière oscillante, ­Amortissement par blocs caoutchouc en torsion - Empattement 1247 mm – Pneus 2,75 x 17’ – Freins à tambour ø av. 170 mm, ar. 136 mm - 65 kg à sec – 85 km/h.

 

Ce Motom 98 T exposé au concours de la Villa d’Este en 2015 est neuf et non restauré ! La vignette montre le coffre central et le bouchon du vrai réservoir d’essence, dans le cadre.



Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.