Web Analytics

 NSU - 500 501 OSL Six Days
 Retour liste des marques


NSU 501 OSL Six Days motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
5113

Cylindrée : 500
Modèle : 501 OSL Six Days
Production : 1935 - 1939
Catégorie : (R) Route

NSU
500 cm3 OSL 501 - 1939
Le style britannique made in Germany

Walter William Moore (le père de la Norton International) se joint à NSU, en 1929, et y redessine pratiquement le même moteur pour le compte de son nouvel employeur. Ce 500 compétition, piloté par Bullus, va rapidement s'imposer, dès 1930, sur la scène sportive internationale, remportant, entre autres, les GP d'Allemagne, d'Autriche et le prestigieux GP des Nations à Monza. Avec la 500 SS, NSU tient là un formidable modèle phare dont il dérive des modèles compétition-client.

Un faux air d'ACT
Il faut toutefois attendre cinq ans pour que NSU lance un modèle sport grand public. Cette moto, d'abord baptisée OS, puis OSL (sport luxe), abandonne la distribution par arbre à cames en tête pour de plus classiques culbuteurs dont les tiges sont enfermées dans un unique tube vertical qui n'est pas sans évoquer la commande d'ACT du moteur compétition. Si la distribution est partiellement à l'air libre sur la dernière série, elle est complètement enclose sur la OSL deuxième série dont la boîte est passée de trois à quatre rapports. Une culasse en alliage léger était vendue en option. Dans ce pays où les motos à cardan sont légions, NSU se devait de soigner sa transmission finale par chaîne et celle-ci est complètement enclose.

Dernière descendante en 1954
Les 500 OSL furent produites à 7 997 exemplaires entre 1935 et 1939. Après-guerre, il faut attendre 1951 pour voir réapparaître ce moteur qui est dans une partie cycle complètement inédite à suspension intégrale. C'était la NSU Konsul II (la Konsul I étant une 350 cm3) qui fut réalisée à 5 966 exemplaires, et termina sa carrière en 1954.

Monocylindre 4 t - 494 cm3 (80 x 99 mm) - 22 ch/5 150 tr/min - Soupapes culbutées - Compression 6,2 à 1 - Carburateur Amal
Ø 27 mm - Allumage dynamo/batterie Bosch Graissage par carter sec - Transmissions primaire par chaîne en bain d'huile, finale par chaîne sous carter étanche - Boîte 4 rapports par sélecteur au pied - Cadre interrompu - Fourche av. à parallélogramme déformable - Réservoirs d'essence 12,5 l - Pneus 3,50 x 19" - 188 kg - 125 km/h.

Cette 500 double tube était disponible sur option avec des échappements relevés, comme sur notre photo. Les silencieux d'origine se terminaient par de classiques "queues de poisson".




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.