Web Analytics

 NSU - 250 Sportmax carénée
 Retour liste des marques


NSU Sportmax carénée motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7901

Cylindrée : 250
Modèle : Sportmax carénée
Production : 1955 - 1958
Catégorie : (R) Racing

NSU
250 Sportmax - 1955
Un lot de consolation


Alors qu'elle se retirait, en octobre 1954, du championnat du monde de vitesse, l'usine NSU consolait ses clients en annonçant la construction d'un lot de 250 cm3 compétition-client. A la différence des superbes bicylindres innovateurs avec lesquels Werner Haas avait dominé la catégorie 250 en 1953 et 54, la nouvelle compétition-client sera un monocylindre développé à partir du modèle routier Super Max.

Victoire au championnat
Un premier prototype a déjà été engagé dès le GP d'Espagne à Barcelone fin 1953, avec lequel Walter Reichert, pilote chargé du développement pour l'usine, finit 5e de sa catégorie au GP d'Allemagne à Solitude, en 1954. Une des premières compétition-client revint au vétéran Herman-Paul. Müller qui, assisté par l'usine, remporte le titre mondial en 1955, en dépit de l'opposition des MV Agusta officielles.

Un moteur inédit
Le moteur qui animait la gamme des Max de tourisme, de sport et de course était plutôt inhabituel. En effet, les soupapes étaient actionnées par un arbre à cames en tête entraîné par deux biellettes montées sur excentriques. Le responsable du développement, Karl Kleinbach, en porta la puissance à 28 ch à 9 000 tr/min, ce qui suffisait pour faire triompher la nouvelle Sportmax entre les mains de pilotes qualifiés, parmi lesquels:John Surtees, Sammy Miller et Mike Hailwood. Le nombre exact d'authentiques Sportmax construites reste inconnu. L'usine avance le chiffre de 17, d'autres sources parlent de 34. Assurément, de nombreuses versions de série furent transformés en copies de compétition-client mais ave de nombreuses différences au niveau des détails en particulier des freins et suspensions. La Sportmax resta compétitive jusqu'en 1958, année où Hailwood finit 4e du championnat du monde.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 247 cm3 (69 x 66 mm) - 28 ch/9 500 tr/min - Simple ACT entraîné par 2 biellettes sur excentriques - 2 soupapes culbutées à ressorts en épingle - Allumage batterie/bobine (sans système de recharge) - Carbu Amal GP Ø 29 mm – Boîte 4 rapports - Cadre poutre en acier embouti - Transmission par chaîne - Fourche à roue poussée en acier embouti - Suspension ar. oscillante, 2 amortisseurs hydrauliques - Freins av. (210 mm) et ar. à tambour - Pneus 18" - 116 kg - 200 km/h avec carénage intégral.

Cette NSU Sportmax 250 cm3 de 1955 s'expose en pièces : carénage intégral d'usine en aluminium façonné à la main et bloc-moteur de rechange.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.