Web Analytics

 New Hudson - 500
 Retour liste des marques


New Hudson  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
7613

Cylindrée : 500
Modèle :
Production : 1914 -
Catégorie : (R) Route

New Hudson
500 Touring - 1914
Une boîte de vitesses dans le moyeu arrière


Comme la grande majorité des constructeurs de motos, New Hudson débuta par la bicyclette durant les dernières années du XIXe siècle. L'apparition sur le marché de moteurs à pétrole adaptables suscita un incroyable engouement et, comme tant d'autres, New Hudson s'empressa de renforcer un cadre de vélo et d'y monter un moteur belge Minerva. Ce premier modèle fut commercialisé en 1902.

De Minerva à JAP
Basé à Birmingham, berceau de l'industrie britannique, New Hudson abandonna Minerva, en 1908, pour se tourner vers les moteurs JAP et la première moto ainsi mue, conçue par
J. E. Greenwood et fort moderne d'aspect avec un allumage par magnéto Bosch montée très haute derrière le cylindre, apparut au salon Olympia de Londres en 1911.

Trois vitesses, déjà
Suivant une mode qui sévissait en Grande Bretagne depuis 1910-1911, la New Hudson était équipée d'une boîte à trois vitesses. Il s'agissait en fait d'un moyeu de roue arrière Armstrong à engrenages internes épicycloïdaux. Ce système fort ingénieux était malheureusement délicat à manœuvrer et très fragile, le peu de place disponible à l'intérieur du moyeu contraignant le constructeur à trop sous dimensionner ses engrenages. Une New Hudson fut engagée au Senior TT en 1914 mais dut abandonner sur ennuis mécaniques. New Hudson allait cependant devenir un leader de la fameuse course dans les années vingt avec Jimmy Guthrie qui finit second au TT en 500 cm3 en 1927 sur une machine développée par Bert Le Vack. New Hudson fut par la suite absorbé par le groupe BSA.

Monocylindre JAP 4 temps refroidi par air - 499 cm3 (85 x 88 mm) - 6 ch/2 800 tr/min - Allumage magnéto - Graissage à huile perdue Transmission directe par courroie cuir et moyeu ar. Armstrong à 3vitesses commandées par levier au réservoir - Embrayage au pied - Cadre simple berceau interrompu - Suspension av. par fourche à parallélogramme type Druid à ressorts latéraux - Freins av. à patins sur jante, ar. à patin sur poulie ar. - Démarrage par manivelle à l'arrière - Pneus à talons de 26" - 99 kg - 80 km/h.

Élégante dans sa simplicité, cette 500 New Hudson se singularisait par un moyeu arrière à trois vitesses.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.