Web Analytics

 New Hudson - 500 type E
 Retour liste des marques


New Hudson type E motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
8003

Cylindrée : 500
Modèle : type E
Production : 1922 - 1924
Catégorie : (R) Route

New Hudson
500 Type E - 1924
Un moteur maison


Dans les premières années du siècle, New Hudson, sis à Birmingham et qui avait débuté en construisant des bicyclettes, vint à la moto en utilisant des moteurs achetés à l'extérieur. Ce furent tout d'abord des Minerva belges puis toute une gamme de JAP londoniens. Mais, après la Première Guerre, New Hudson se lança dans la construction de ses propres moteurs. Le plus petit était un 211 cm3 deux temps et les modèles les plus diffusés étaient des monocylindres quatre temps à soupapes latérales.

Trois cylindrées sur une même base
Sur la base du même carter moteur et avec de nombreuses pièces communes, ces monocylindres étaient construits en trois cylindrées : 346, 498 et 569 cm3. Le plus répandu fut le
498 type E, présenté ici, qui acquit une excellente réputation grâce à sa grande fiabilité et son prix très abordable. Le réservoir, séparé en deux, contenait l'huile dans sa partie avant qui était envoyée dans le moteur par une pompe de type Pilgrim sur le carter de distribution.

Le programme course
Bien que les New Hudson latérales soient essentiellement destinées au tourisme et à l'usage journalier, la marque s'intéressa aussi à la compétition. En 1922 et 1923, des versions d'usine de la 500 E furent engagées au TT de l'Île de Man. Ces Type E spéciales commencèrent par troquer leurs pistons fonte pour des pistons en aluminium puis acquièrent des freins plus efficaces, en 1924, et des soupapes culbutées. Le moteur fut confié aux mains expertes du pilote et préparateur Bert Le Vack qui, en 1927, fut le premier à porter le record du tour en 500 cm3 à plus de 100 mph (161 km/h) sur l'anneau de Brooklands, près de Londres.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 498 cm3 (79,5 x 100 mm) - 9 ch/3 000 tr/min - Soupapes latérales - Carbu Amac - Allumage magnéto - Graissage par circulation d'huile - Boîte séparée 3 rapports - Transmissions primaire et secondaire par chaînes - Cadre simple berceau ouvert - Fourche à parallélogramme type Druid - Freins à tambour - Pneus 19" - 109 kg - 88 km/h.

Cette version 500 cm3 de 1924 avait des transmissions primaire et secondaire par chaînes et, enfin, des freins à tambour efficaces.




Chambrier Père et Fils
Cette documentation unique, de 2000 fiches et du Blog, qui constitue sans doute l'encyclopédie moto la plus exhaustive publiée sur internet, est devenue une référence chez les collectionneurs et les professionnels et reçoit aujourd'hui plus de 400 000 visites par an.

Mille merci aux nombreux spécialistes qui ont participé à ce travail,, et principalement : Yves Campion, Michael Dregni, Didier Ganneau, Christophe Gaime, Jean Goyard, Helmut Krackowizer, Michel Montange, Christian Rey, Bernard Salvat, Mick Woollett, les clubs de marque, etc.

François-Marie Dumas - info@moto-collection.org

Me contacter pour un achat de scans ou originaux des photos et archives signées de mon nom ou des fiches sur papier cartonné.