Web Analytics

 New Imperial - 250 GP usine
 Retour liste des marques


New Imperial GP usine motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
6011

Cylindrée : 250
Modèle : GP usine
Production : 1934 - 1934
Catégorie : (R) Racing

New Imperial
250 Grand Prix d'usine - 1934
Technique de pointe et année de malchance

Entre les deux guerres, la petite usine New Imperial de Birmingham remporta une impressionnante série de succès sportifs en 250, 350 et même en 500 avec son fameux bicylindre qui établit un record à 164,6 km/h sur l'autodrome de Brooklands, en utilisant deux haut moteurs de la 250 GP ici présentée.

Histoire d'un succès
New Imperial commença à courir dès 1913 et utilisait des moteurs JAP. En 1926, NI démarre la fabrication de ses propres monocylindres, des quatre temps culbutés assez classiques sur lesquels on voit apparaître un accessoire encore rarissime, le compte-tours. Les premiers succès marquants arrivent de 1931 à 33 où la 250 de Ted Mellors remporte le GP de Belgique (1931) et le Dutch TT (1933) tandis que Charlie Dodson s'octroie la même année le GP de l'Ulster et que la 250 cm3 de Les Archer est la première à dépasser 100 mph à Brooklands (avec 100,41 mph soit 161,6 km/h).

Six boulons
Pour 1934, NI construit pour ses pilotes officiels cette 250 très spéciale à carters magnésium, culasse bronze et dont le cylindre (en fonte à ailettes rapportées en aluminium) était maintenu par six goujons. En dépit de sa longue course, ce 250 culbuté tournait à
8 000 tr/mn en fonctionnant au mélange essence-benzol (50/50). Malheureusement, Mellors avait quitté New Impérial et 1934 s'acheva sans autre succès qu'une seconde place de Bob Foster au Manx GP, la course nationale de l'Île de Man. New Imperial va dès lors se lancer dans la nouvelle technique du bloc-moteur avec laquelle Bob Foster remportera le TT 250 en 1936 devant la très puissante écurie DKW. Ce sera la dernière victoire d'une moto anglaise au TT dans cette catégorie.

Monocylindre 4 t refroidi par air - 245 cm3 (62,5 x 80 mm) - 24 ch/8 000 tr/min - Compression 8 : 1 - Soupapes culbutées à ressorts hélicoïdaux - Allumage magnéto Lucas Carbu Amal - Boîte séparée Sturmey-Archer
4 rapports - Transmissions par chaînes - Cadre simple berceau ouvert - Fourche à parallélogramme - Freins à tambour - Pneus av. 2,75 x 21", ar. 3,25 x 20" - 119 kg - 170 km/h.

Basse et légère, la New Imperial 1934 n'eut pas le succès mérité. Notez la longue patte d'ancrage du frein avant et le réservoir d'huile le long de la roue arrière.




Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.