Web Analytics Made Easy - StatCounter
Moto Collection
Facebook FMD Instagram FMD
Accueil - FMD - Fiches - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact FFVE
 New Imperial - 500 V twin Tourist Trophy
 Retour liste des marques


New Imperial V twin Tourist Trophy motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : F-M. Dumas
1301

Cylindrée : 500
Modèle : V twin Tourist Trophy
Production : 1935 - 1936
Catégorie : (R) Racing
   
New Imperial
500 V twin Tourist Trophy - 1936
New Imperial double la mise


Année de transition, 1936 est aussi l'année de tous les paris. Certaines marques arrêtent la compétition, d'autres s'en tiennent aux solutions éprouvées du monocylindre, d'autres encore investissent dans les techniques du futur : compresseurs et multicylindres.

Trop tôt
En 1936, vingt 500 cm3 prirent le départ de la très célèbre course du Tourist Trophy de l'Ile de Man. Parmi eux se trouvaient deux AJS quatre cylindres à refroidissement par air et compresseur qui déclarèrent forfait au sixième tour, trois Vincent HRD monocylindres qui avaient déposé leurs compresseurs juste avant la course et ne purent figurer honorablement, une DKW deux temps bicylindre et seulement deux bicylindres quatre temps étonnamment similaires d'ailleurs La Husqvarna de Sundqvist et cette étonnante New Imperial pilotée par Ginger Wood. Il était encore trop tôt semble-t-il pour voir l'avènement des nouvelles techniques, dix motos seulement finirent la course dominée par deux monocylindres conventionnels, la Norton de A. J. Guthrie et la Velocette de Stanley Woods, suivie de près par cette New Imperial, qu'une rupture de chaîne primaire élimina dans le dernier tour.

Deux 250 accouplés
Cette 500, mise en chantier dès 1934, était construite sur la base de deux haut-moteurs de 250, le modèle qui rapporta quatre victoires au TT à New Imperial. Le vilebrequin, supporté par cinq paliers, autorisait un incroyable régime de 8‑000 tr/mn. La boîte de vitesses était séparée (une exception pour l'une des rares marques anglaises spécialiste du bloc-moteur) et la 500 atteignait 170‑km/h.


Bicylindre 4 t en V à 60° refroidi par air -
492 cm3 (62,5 x 80 mm) - 8 000 tr/min - Vilebrequin sur 5 paliers - Carters en Elektron - 2 carburateurs - Réservoir d'huile séparé devant le moteur - 2 soupapes culbutées par cylindres et 2 arbres à cames - Cadre double berceau rigide - Fourche av. à parallélogramme - Boîte séparée Sturmey Archer racing à 4 rapports par sélecteur - Roues 21" - Env. 170 km/h.

Cet unique exemplaire de 500 V innovait aussi par sa selle "biplace" et était muni d'un réservoir en duralumin riveté. Les jantes alu ne sont pas d'époque.


 
Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.




FMD
© Tous droits réservés
François-Marie Dumas

Accueil - FMD - Fiches Moto Passion - Blog - FFVE - Livres - Clubs - Musées - Contact

Mentions légales