Web Analytics

 Norton - 588 Rotary P52 Commander Interpol
 Retour liste des marques


Norton Rotary P52 Commander Interpol  motocyclette motorrad motorcycle vintage classic classique scooter roller moto scooter
Photo ou archives : François-Marie Dumas
7303

Cylindrée : 588
Modèle : Rotary P52 Commander Interpol
Production : 1989 - 1992
Catégorie : (R) Route

Norton
600 Commander Type Police - 1990
La seule survivante des motos à moteur rotatif


Norton est le seul constructeur de motos qui ait persévéré avec le moteur rotatif. L'idée d'un moteur sans piston alternatif conventionnel n'était pas nouvelle, mais c'est le Dr Felix Wankel qui réussit à concevoir une mécanique viable. Avec l'appui de l'Allemand NSU, il dessina un moteur dans lequel un rotor en forme de triangle curviligne remplaçait le piston. Au lieu de monter et descendre, son rotor tournait dans un habitacle en forme de trochoïde, entraîné par la combustion du mélange gazeux traditionnel.

Les Japonais mettent le rotatif à l'eau
Au départ, les Japonais étaient très intéressés, et Suzuki commercialisa, en 1974, la RE5, la première moto de grosse cylindrée à moteur Wankel. Elle était motorisée par un mono-rotor refroidi par eau. Le groupe BSA avait acheté le brevet pour l'Europe, et celui-ci échut au groupe Norton-Villiers-Triumph lors de la fusion des usines anglaises. Malgré l'effondrement virtuel de NVT, l'ingénieur de recherche David Garside continua de travailler sur ce projet. Et, en 1988, la birotor Classic refroidie par air fut lancée sur le marché. Pour palier aux problèmes de surchauffe, Garside choisit le refroidissement par eau pour la seconde Norton à moteur rotatif, cette Commander type P52.

Débuts prometteurs et avenir incertain
Les prototypes étaient testés de façon intensive par la police qui en fut si impressionnée qu'elle passa commande ainsi que le RAC (Royal Automobile Club) pour secourir les automobilistes en panne dans les grandes villes. Ultérieurement, l'écurie de course John Player fit à la Commander une bonne publicité, avec en apothéose, la victoire à une vitesse record de Steve Hislop au Senior TT de l'Île de Man en 1992. Malheureusement, Norton est toujours en difficulté et l'avenir reste incertain.

Bloc-moteur bi-rotor Wankel refroidi par eau 588 cm3 - 85 ch/9 000 tr/min - Rotors à 3 lobes tournant dans 2 chambres trochoïdales - Allu-mage électronique - 2 carbus Amal Ø 38 mm - Boîte 5 rapports - Transmissions par chaînes, primaire duplex, secondaire simple - Suspensions av. télescopique, ar. cantilever monoamortisseur - 3 freins à disque - Pneus 18" - 2 réservoirs de 25 l - 235 kg - 210 km/h.

La Norton Commander birotor, dont le style était du à Seymour & Powell, était la seule moto à moteur rotatif en production en 1990. La photo représente la version P52 Police, le modèle standard P53, produit de 1989 à 1992 ne différe que par la peinture et l'absence de radio.



En savoir plus

Sur le blog Moto-collection.org
cliquez ici

Le fichier Moto Passion réalisé par François-Marie Dumas réunit près de deux mille photos accompagnées d'un historique très complet des machines présentées.
Il sera progressivement mis à jour ici et toute information complémentaire est la bienvenue sur info@moto-collection.org.

Cette documentation unique, qui constitue sans doute l'encyclopédie la plus exhaustive jamais écrite sur l'histoire de la moto, a été réalisée avec l'assistance de nombreux spécialistes dont principalement Didier Ganneau, Christophe Gaime, Mick Woollett, Jean Goyard, Bernard Salvat, Christian Rey, Yves Campion, Helmut Krackowizer, Michael Dregni, Michel Montange, etc. que je remercie ici.

Disponible sur demande :
- Les fiches originales sur papier
- Les photos et archives signées de mon nom en haute définition ou les documents originaux.
Me contacter sur info@moto-collection.org pour les conditions et droits d'utilisation.